Nous avons constaté avec regret que la plupart des partis politiques à l’instar de RDP ne s’intéressent pas à la sécurité physique et sociale de leurs militants, mais seulement aux postes gouvernementaux de leurs cadres et la sécurité sociale de leurs progénitures. L’exemple le plus éloquent est celui de massacre de paisibles prisonniers menottés sans défense par les mercenaires soudanais a la complicité a tous les niveaux du régime despotique et clanique en place. Une tragédie que même la télé Tchad en a dénoncé à travers le présentateur du 20 h. Mais la plupart des partis politiques se sont illustrés par un silence complice à part quelques-uns qui ont eu le courage et la lucidité politiques de dire se qu’il fallait nécessairement dire.

On salue particulièrement les déclarations à la mesure de l’évènement de RPR, Cap-Sur et CPDC.
De tout ce qui précède, nous, deux militants de RDP ont décidé de démissionner dudit parti pour rejoindre le RPR et le Cap-Sur.

 

Fait à Massakory, le 20/04/2017
Mahamat Haroun Mboulou (nouveau militant de RPR)
Idriss Choukou Bechiry (nouveau militant de Cap-Sur)

992 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article