Une légitime réponse à la tyrannie criminelle présidentielle des Gnassingbé, progéniture de la Françafrique. Déclaration de solidarité de l’ACTUS/prpe à l’insurrection du peuple de Togo, contre la dynastie présidentielle des Gnassingbés, vieille de 50 ans. Depuis trois mois consécutifs, avec courage, ténacité et détermination, bravant la terreur, la faim, les assassinats, les viols, les arrestations massives, les rafles, les traitements dégradants et humiliants institutionnalisés par le régime du dictateur président autoproclamé de Faure Essozimna Gnassingbé…le vaillant peuple du Togo continue d’organiser des gigantesques manifestations pacifiques dans toutes grandes villes du pays. Dans certaines grandes villes d’Afrique, d’Europe, d’Amérique, la diaspora togolaise appuyée par les d’autres africains et démocrates occidentaux ont organisé des manifestations et/ou conférences, afin de renforcer la lutte populaire de l’intérieur. Le pouvoir aphone et aveugle face aux légitimes revendications du peuple, le droit élémentaire à la démocratie à une vie meilleure et humaine, répond aux manifestations pacifiques, comme à l’accoutumée par des répressions sanglantes. En effet, selon l’opposition et la presse, on dénombrerait plusieurs tués par les Forces Armées du Togo (FAT) et leurs supplétifs, la milice du régime, des centaines de blessés dont certains grièvement risqueraient de mourir ou porteraient à vie les séquelles des blessures. Ce macabre bilan provisoire est le trophée de la chasse à l’homme (au peuple insurgé contre la tyrannie) lors des manifestations des 17, 18 et 19 octobre 2017. Le crime de lèse majesté commis par le peuple insurgé est de s’opposer de manière pacifique à la révision de la constitution du 27 septembre 1992 par le dictateur Faure Essozimna Gnassingbé. Ce dernier voudrait ainsi institutionnaliser la pérennité de son pouvoir. Aucun peuple au monde n’accepterait de son propre gré de subir des massacres, l’asservissement de spoliation…pendant des décennies comme l’est celui du Togo. Notre Parti, ACTUS-prpe réitère son soutien et sa solidarité indéfectibles à la légitime lutte du peuple togolais contre la dictature familiale des Gnangsibé, vieille de 50 ans. Nous transmettons nos fraternelles salutations militantes, et félicitons vivement l’unité d’action de la coalition des 14 partis de l’opposition. C’est la profonde expression des légitimes aspirations du peuple insurgé de Togo. Les masses populaires togolaises aspirent au bien-être social dont elles en sont privées pour cause de prédation systématique des ressources nationales par cette minorité prédatrice et criminelle constituée du clan présidentiel et les thuriféraires du Parti-état RPT/UNIR. Dans sa livraison du mai 2008, l’hebdomadaire Jeune Afrique écrit : « Du jamais vu. Depuis 2006, les prix mondiaux du phosphate s’affolent.

Lire la suite en PDF Déclaration_ActusPr_Togo

171 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article