Le collectif des journalistes, les artistes tchadiens et les acteurs de la société civile ont conjointement animé ce soir, à la Maison des Médias du Tchad, une conférence pour exiger la cessation immédiate de la pression exercée par les autorités sur les hommes de médias. Ils demandent la libération du directeur de publication du journal Le Visionnaire Allahondoum Juda incarcéré depuis 23 jours à la maison d’arrêt d’Amsinéné. Par ailleurs, ils menacent d’entreprendre d’autres actions pour se faire entendre au cas où la menace qui pèse sur la presse tchadienne n’est pas levée. Les artistes ont composé conjointement un single intitulé » libérez la presse ». Il vise à dénoncer la menace et la pression exercée sur les journalistes dans le cadre de l’exercice de leur métier de journaliste.

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda infos

285 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article