Le Tchad,

 Notre pays a connu des grands hommes, ceux qui l’ont forgé, bâti, admiré et respecté. Ces hommes que vous venez de voir sont les pères de l’indépendance tchadienne, que beaucoup de ceux de la génération actuelle ignorent. Ces pères de l’indépendance tchadienne ont fait des sacrifices énormes pour que ses fils et filles prospèrent dans un pays laïc et en harmonie avec son peuple.

 

Mais leur combat n’a pas été respecté,

 

 

Parmi ces hommes, certains ont fait la prison parce que dès l’aube de l’indépendance du Tchad ils avaient milité pour la démocratie et le pluralisme politique. Aujourd’hui, aucune trace de reconnaissance de leur travail n’a été reconnue au niveau national. Qui mieux que ces visages ne peut recueillir l’honneur?

 

Dans un pays normal, avec un exécutif normal, on doit élever des monuments, graver leurs noms sur des avenues de la République. Mais force est de constater, qu’il y a un déni de vouloir admettre, de vouloir reconnaître, qu’au seuil d’une gouvernance, il y a eu bien avant tous, des hommes qui avaient la fierté d’aimer leur pays sans attendre rien en retour. Ils aimaient ce pays dans la dignité et le respect de nos cultures et us.

 

Tchadanthropus-tribune choisit ce 11 août 2017 pour leur rendre hommage.

ASSILECK HALATA Mahamat

732 Vues

Ajouter un commentaire