FACE AUX RUMEURS PERSISTANTES SUR L’ÉTAT DE SANTÉ INQUIÉTANT DE PAUL BIYA ET L’ABSENCE DE SIGNE DE VIE – LA FRANCE ACTIONNE SON FAMEUX PLAN B ET SE TIENT PRÊTE À INTERVENIR MILITAIREMENT AU CAMEROUN EN VUE DE PROTÉGER SES RESSORTISSANTS.

Selon des informations recueillies par des sources proches du Code auprès du sérail français, une réunion du conseil de sécurité national français s’est tenue ce jour en France en présence des principaux chefs des Armées et patrons des services de renseignement. Seul point à l’ordre du jour: l’état de santé préoccupant du président Biya et la possibilité de parer à toute éventualité en cas du pire pour sécuriser les intérêts de la France et ses ressortissants au Cameroun. Le président Macron a donné l’ordre au porte avion Charles de Gaulle de se positionner auprès des côtes camerounaises et d’être prêt à entrer en action.Des avions de chasse : mirages , jaguar, hélicoptères et avions furtifs de reconnaissance (awax ) des FORCES françaises se sont prepositionnés dans des bases françaises de Djibouti et du Tchad.

Des forces spéciales ont été mobilisées et , la plupart des éléments servant dans ces forces ont été priés de rejoindre leurs bases .Le président Macron très préoccupé par la situation latente de crise au Cameroun a instruit à son état-major de lui proposer, un plan d’intervention en cas de besoin et , se tient informé en temps réel par ses proches conseillers afrique de l’Elysée.  Alarmés, des proches du président Biya et ses médecins s’efforcent de tout mettre en oeuvre pour qu’il donne signe de vie pour calmer et apaiser les inquiétudes.
S’achemine-t-on vers une intervention militaire de la France au Cameroun ? La France qui reste hantée par sa complaisance vis-à-vis du Régime génocidaire hutu du Rwanda qui a conduit au génocide dans ce pays.
Les prochaines heures nous le dirons !

Des sources proches du Code.

4267 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article