Nimery Matar Djamous continue de narguer Faustin Touadéra. Ex-caporal d’origine tchadienne des Forces armées centrafricaines(Faca), Nimery Matar Djamous a échappé à l’opération de la Minuscaqui, dans la nuit du 7 au 8 avril, visait à l’arrêter avec ses hommes dans le quartier PK5 de Bangui. Cette expédition s’est soldée par la mort de plusieurs Casques bleus. Nimery Matar Djamous fait l’objet d’un mandat d’arrêt des autorités centrafricaines pour crimes de sang et racket sur les populations de l’enclave musulmane de la capitale. Depuis plusieurs mois, celui qui avait contribué à installer François Bozizé en 2003 sème le trouble. À la tête de sa milice « d’autodéfense » baptisée Force, il inquiète le pouvoir de Faustin Archange Touadéra. Il reste introuvable à ce jour.

 

Tchadanthropus-tribune avec la lettre du continent.

1672 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article