Dans une correspondance adressée à notre rédaction, les notables garant des us et coutumes du sultanat baguirmien sur instruction du grand sultan Baguirmi, ont tenu à réagir avec force et sagesse contre les allégations mensongères et fabriquées de toutes pièces, concernant le mélange de genre entre l’ex-trésorier général payeur Mahamat Zène Hissein Bourma et une prétendue ambition de vouloir s’accaparer du sultanat Baguirmien. Il est clair que Mahamat Zène Hissein Bourma, issu de tribus arabes Salamat (Aoulad Barri) ne peut en aucune façon prétendre au sultanat baguirmien.

Nul doute que le document officiel par lequel ce démenti est affirmé vient une fois de plus clairement remettre les pendules à l’heure. Un démenti plein de sagesse, de conseils et prônant le vivre ensemble entre Tchadiens sans aucune animosité.

Depuis l’ore des temps, le sultanat séculaire de Baguirmi est connu pour son don de sagesse et de vérité. Un sultanat séculaire très riche de culture, qui vient de montrer par son tact que le mensonge a toujours une limite. Nos lecteurs sauront apprécier la densité de la lettre de démenti et des conseils promulgués. Lisez, analysez, et appréciez…

La lettre en PDF

Tchadanthropus-tribune

958 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article