Dans son discours d’investiture, Idriss Déby avait annoncé la réforme de l’état. Comme pour joindre l’acte à la parole, un haut comité a été mis sur pied pour plancher sur la question de cette réforme. Le haut comité devrait rendre les conclusions de ces travaux au mois de juin, date et échéance indiquée pour rendre les conclusions. Le comité qui comprend en son sein des “ éminents juristes “ et autres politicologues, cette crème triée sur le volet suivant une proximité et copinage s’est réunie une seule fois depuis lors rien. Dieu seul sait la tâche ardue pour un travail de ce genre, mais rien. Aucune feuille de route pour ce comité. Certains membres du comité se demandent comment procéder à une telle réflexion. Échéance pour échéance, nous sommes à un mois de la date fatidique et rien n’a été accouché. Selon nos sources et les indiscrétions de certains membres que Tchadanthropus-tribune a approchés, le ministre de la Justice Ahamat Mahamat Hassan, celui-là même qui a conçu le décret qui donne aujourd’hui tout le pouvoir à l’ANS pour sévir comme elle veut, aurait fait transmettre à Idriss Déby, par le canal du DG de l’ANS une copie de la constitution de la Côte d’Ivoire. Certains observateurs suspectent que ces ce document qui sera soumis aux membres du haut comité pour l’adopter. Carence et lacune, comme si ce pays n’a pas de cadres valeureux capables de faire ce travail. Pauvre Tchad mérites-tu tout ça ?

900 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article