2ème pourvoyeur d’emplois au Tchad après l’Etat, la CST est aujourd’hui confrontée une fraude sans égale qui ne paie ni droits de douanes ni taxes.
La volonté de la CST est de créer les conditions pour qu’elle se développe et que le Tchad soit auto suffisant. Pour ce faire, des solutions ont été trouvées depuis 2012, et, à ce jour, aucune réponse n’a été apportée par l’Etat aux propositions, ce qui a abouti à la fermeture de l’usine pains de Farcha et l’Agglomererie de sucre carreaux à Banda (SARH).

Quelle est la véritable mission du Ministre du Développement Industriel, Commercial et du Développement du Secteur Privé ? Le développement Industriel ou le développement des commerçants ?
Un Comité de Régulation du marché de sucre à été mis en place.

Un avis à manifestation a été lancé tout de suite après, pour l’importation de 100.000 tonnes de sucre qui doivent passer par le cordon douanier pour permettre à l’Etat de percevoir légalement les recettes qu’il n’a jamais perçues avec la fraude.

La Direction Générale des douanes, suite à la réunion tenue au Ministère du Commerce, informe que seule la CST paie normalement les droits de douanes et taxes qui s’élève à 62 % de la valeur de référence et pour ces 100.000 tonnes le montant est d’environ 20 Milliards de FCFA. Les douaniers scandalisés, ne peuvent pas comprendre que M. MAHAMAT HAMID KOUA , Ministre Commerçant du Commerce de son Etat, assisté de M. ABRAHAM, ancien directeur de Cabinet quand il était S.E. aux Infrastructures, aujourd’hui, homme de main et de M. TAHIR MOURNO ADAM, son Secrétaire Général au Ministère, puissent proposer au Ministre des Finances et du Budget, la baisse de la valeur de référence afin de lui permettre, via de sociétés écrans, d’importer en toute légalité , et faire perdre sans gêne, au Trésor Public, environ 6 Milliards, en digne gendre héritier de ITIR DEBY ITNO.

 

Où est le Premier Ministre ? Son gouvernement ?

Et surtout qui tient compte de ce que DEBY a dit aux Directeurs Généraux de Société à Amdjarass ? PERSONNE !!!

Souleyman Abdelkérim

Ainsi va le Tchad

891 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article