Une correspondance parvenue à la rédaction de Tchadanthropus-tribune, affirme avec assurance le cas d’un détournement de deniers publics. L’argent détourné fait partie du budget attribué à l’ENA affirme la source qui cite le ministre SGG Abdoulaye Sabre Fadoul d’être le chef d’orchestre de cette manipulation financière.

 

ENA du Tchad : Vol à ciel ouvert

 

Surprise !  Non.  Habitude. Cette habitude de vol a habité depuis fort longtemps le camp du ministre SGG Abdoulaye sabre Fadoul, guide éclairé de la région de Wade Fira. Sans revenir sur ce que  ASF a accumulé comme fortune sous la couverture de sa bête grise, et son opposant d’hier, IDI, nous passons-en quelques lignes sur ce qu’aujourd’hui se passe sous ses yeux à l’ENA anciennement appelée ENAM du Tchad.

 

En effet, Moussa Mahamat Moussa, l’actuel comptable de l’ENA, nommé par ses soins,  est depuis  hier sous les mailles de l’IGE. Son problème ?  Détournement des fonds publics. Lesquelles sommes dit-on, ont servi également à régler les dettes de Sabre Fadoul. En effet,  arrêté  pour  détournement des fonds destinés à payer  les élèves, enseignants et le fonctionnement  de l’institution, le sieur MMM, aurait avoué qu’il avait  aussi agi sur l’instruction  de son chef Djiddo lequel l’aurait sommairement intimé  l’ordre de régler les factures des certains  commerçants qui les ont menacés  de porter l’affaire  en justice. Selon, les sources en provenance de l’ENA, la somme ayant servi à payer les commerçants et la construction de la villa de MMM s’élève à 40000000 FCFA. Cette Somme représente la bourse de 2mois des élèves et 4 mois des enseignants. Mais pour  d’autres, la somme  détournée est supérieure à 40000000 FCFA. De toutes les manières,  attendrons de voir la suite qui sera sans nul doute donnée dans les jours à venir  si elle  n’était camouflée comme plusieurs autres affaires incriminantes  Djiddo et restées sans suite. Ce qui est sûr, l’affaire sera étouffé dans l’œuf puisque Djiddo jouera le jeu  pour son protégé. Par contre, à Biltine,, pas de surprise. Toute  la ville n’a été jamais surprise par la nouvelle. Puisque le vol est connu comme  un fait social chez Djiddo et son équipe. Moussa Abdel nabi, ancien maire de Biltine s’est retrouvé dans le collimateur de la justice pour détournement et escroquerie avant de fuir la ville pour s’y réfugier chez Djiddo  à Ndjamena où il fut nommé Directeur  à l’ENA. Oumar Ousmane, un autre maire de la même ville, croupit aujourd’hui à la maison d’arrêt de Biltine pour détournement des biens publics où il était mentionné le nom de Djiddo

 

Alors, lundi prochain, vous aurez certainement les détails sur le vol de Djiddo  et sa clique de Biltine Inch’Allah. Affaire à suivre…

 

Correspondance depuis Biltine.

887 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article