Notre pays a plusieurs prédateurs cachés qui sacrifient les autres. Pourquoi ils ne remboursent pas, pourquoi dimunier les salaires des fonctionnaires ?

 

Nous l’avions fort hélas malheureusement compris que toute la galaxie autour de Mr Bedey Abderaman Itno cherche à davantage salir les autres pour s’y absoudre, et qu’ils saisissent du loin endroit (Gassi et Lamadji) qui leur sert de lieu de débauche (Chicha et femmes) pour écrire, toujours les mêmes choses, avec beaucoup de contradiction et de contre vérités. Il y a certaine personne proche de Déby, pour eux personne d’autre n’a le droit de se faire de l’argent, pire, personne ne doit lever la tête s’il ne vient pas du même milieu. Certains aujourd’hui multi milliardaires sortis de nul part, et qui hier étaient à dos d’ânes ou ne sont pas encore nés.

 

Abderaman Bedey et sa clique veulent coûte que coûte la peau des autres qui se sont enrichi à la sueur de leur front. Avec la complicité de la même communauté hautement placée au pouvoir, Abderaman Bedey a été la cheville ouvrière de l’enrichissement illicite envers les siens, et cela avec le concours de la direction des grands travaux jadis. Cette direction a permit à chacun du clan de recevoir des marchés pour s’enrichir et enrichir les siens. Bedey devrait détecter le parent fraichement venu du village, on lui fait monté une entreprise tout de suite, créée de nul part, sans rien, et dans la foulée il obtient un marché de plusieurs milliards de FCFA avec l’assentiment direct d’Idriss Déby. Les lois des marchés sont bafouées, et aucun autre tchadien n’a le droit de regard. Profitant du système mafieux mis en place, notre vendeur de sachet de Bisap à deux sandales rouge et jaune en 1990 à l’entrée du MPS acheta des terrains avec l’argent volé à l’Etat pour 1franc symbolique.

 

Un système de blanchiment d’argent ?

 

Regarder la ville de N’Djamena et évaluer ses biens immobiliers. Presque tous les terrains de l’Etat furent spoliés et bradés à 1 franc symbolique pour ce neveu parce qu’il alimente la caisse noire de son oncle Idriss déby qui lui accorde tout et ferme les yeux. L’attribution du marché des cartes d’identité, des passeports, cartes grises et permis de conduire et plus tard son indemnisation à hauteur de 11 milliards de FCFA. C’est du vol, sans honte, ni dignité.

 

Makaila, et les autres frères, faisons juste un état de lieu d’une partie de ces gens.

 

Sais-tu que Zackaria Idriss Déby alias Zackaria hibou détient une flotte d’avions qui travaillent pour son compte dans le privée en Arabie Saoudite ? Avec quel budget Zackaria a constituer cette manne, si ce n’est ce qui a été volé à l’Etat tchadien. Il a détruit Air Tchad qui est devenu Air Toumaï et jamais personne n’a fait la remarque. Où est l’IGE ? La flotte des avions est évaluée à 15 millions de dollars, ajouté à cela une villa à Dubaï mise en location, évaluée à 720 millions de FCFA, 3 villas à N’Djamena pour le coût de 900 millions de FCFA, dites au peuple tchadien où est ce qu’il a trouver l’argent ? Avec ça on veut dimunier les salaires des fonctionnaires.

 

Yosko Youssouf Boy, ex aide de camp de Déby et commerçant dans la plupart du temps. Grâce à la direction des grands travaux, la totalité des marchés qu’on lui a donné s’élève à 9 milliards de FCFA, jamais il n’a payé jusqu’à ce jour un impôt aux tchadiens, et aucun remboursement n’a été fait. Pour se soustraire aux tchadiens, il est allé planquer sa famille en Angleterre comme réfugié du Darfour. Lui même va obtienir une carte de résident en angleterre pour son avenir.

 

Idriss Bouta, alias Kalakala, beau frère de Déby et ex DG de la CNPS, tous les tchadiens ont suivi le scandale qui a prévalu à la CNPS. L’argent des retraités tchadiens a été détourné après un faux montage présenté à Idriss Déby par le trio Idriss Bouta (Kalakala), Abderaman Bedey, et Saleh Abakar de Ouadi Koundji. Résultat 43 milliards ont été détourné pour la construction d’un centre commercial avec avancement sur travaux (10 milliards) à Bedey. Les retraités tchadiens continuent jusqu’à aujourd’hui à observer des arriérés de salaires, maté par la police dès qu’ils se regroupent devant la CNPS pour réclamer leur dû.

 

Djamal Dirmi marié à une nièce de Déby, ex contrôleur d’Etat et éphémère directeur des Douanes, chez qui on a trouvé 800 millions dans les toilettes, nommé il y a quelques jours au ministère des Finances, sans justification aucune, et la moitié du coffre fort de son bureau fut dépensé en dehors des règles du ministère des finances.

 

Saleh Deby, frère d’Idriss Déby connu sur le pseudo de Salay a dilapidé les douanes. Chez lui on trouva l’équivalent en cash de plusieurs milliards de FCFA (139 milliards de FCFA), le même Saleh Déby a acheté un terrain en face de l’hôtel Méridien à 700 millions, il s’est marié à une fille avec 6 milliards de FCFA, tout cela avait paru dans les sites et blogs de l’opposition, où avait-il trouvé l’argent si ce n’est ce qu’il a volé à l’Etat ? Pourquoi ne devront on pas faire chaque jour des articles sur ces gens qui ont mis le Tchad par terre.

 

Savez-vous que tous les terrains de l’état sont attribués à Bedey Abderaman pour 1 franc symbolique ? Celui ci les fait construire avec l’argent volé aux passeports et cartes d’identité, permis et carte grise, et le revend pour faire une plus value, à l’exemple des bâtiments de l’ex air-Tchad. Injustement il a récupéré le terrain d’un citoyen qui jouxte le sien, il l’a détruit pour le joindre à ses villas. Quand le propriétaire est venu le réclamer, Bedey lui a dit “Quand ce régime disparaitra, viens prendre ma villa et la sienne“.

 

Idriss Bouta alias Kalakala et Bedey ont mis un système en place à a CNPS. Ils achètent une villa pour le compte de la CNPS et la revende 300 ou 400 millions et encaissent la différence. A chaque transaction ils font des avenants pour grossir les sommes et les encaisser.

 

Plus de 6 milliards de FCFA ont été détourné à la douane de l’aéroport de N’Djamena quand Idriss Youssouf Boy était responsable. Durant 3 ans, les recettes qu’il verse à l’état sont insignifiantes. La différence est envoyée dans une banque au Cameroun (Maroua, Garoua et N’Gaoundéré). Il est aussi le trésorier de l’organisation nationale des pèlerinages pendant toutes ces années. Les tchadiens qui vivent à N’djamena n’ont qu’à aller voir ses biens (villas et voitures). Avec quel salaire il s’est constitué ce butin ?

 

Aboud, maire d’Amdjaress, qui fut pendant longtemps le chauffeur de Bedey et avec lequel Bedey était fâché parce qu’il lui a marcher sur les pieds. Aboud a bénéficié des largesses des grands travaux. Il a obtenu 5 milliards de marché en général et s’est mis à son compte. L’argent de l’état n’a pas été rendu, et son entreprise n’a jamais payée ses impôts à l’état.

 

Saddick Dicko qui a été DAF (directeur des affaires administratifs) à l’ANS depuis plusieurs années. Aujourd’hui il est milliardaire avec un bien immobilier estimé à 7 milliards de FCFA. Ses voitures Lexus et V8 sont estimés à 400 millions de FCFA, qu’on dise aux tchadiens avec quel salaire on peut faire ce magot ?

 

Hissein Mahamat Tolli, agent de l’ANS et directeur des écoutes pendant plusieurs années. C’est lui qui a mis sur écoute Mahamat Ismaël Chaïbo, Garfa, Mahamat Saleh Annadif, Allafouza Koni. Tous les attributs des marchés pour les renseignements passaient par lui. Agent de l’état et commerçant, il jouit de cette incompatibilité juridique pour faire des affaires à travers une entreprise mise en place. Fortune estimé en biens immobiliers 8 milliards 200 millions.

 

Mahamat Timan Déby, DG de la cimenterie de Baoré depuis 6 ans. Il s’est marié avec noce à l’hôtel princes des Galles de l’avenue Georges V de paris 2 semaines durant. Jamais un contrôle de l’IGE n’est allé regarder ses comptes. Il a une villa à Dubaï et des biens immobiliers à N’Djamena et Amdjaress. Fortunes estimées à 7 milliards de FCFA

 

ABBO Acyl, beau frère de Déby et frère de Hinda, longtemps DAF des grands travaux, il achète ses maisons à travers sa maman. Il compte 6 villas et une fortune estimée à plus de 4 milliards de FCFA

 

Khoudar Acyl, aide de camp de Déby et petit frère de Hinda, qui a arraisonné pendant les commerçants pour faciliter le paiement de leur argent au trésor. Biens immobiliers estimés à 3 milliards et 800 millions de FCFA avec un appartement à Neuilly dans la banlieue parisienne.

 

Bakhit Abdoulaye Chaïbo, DGA de la défunte entreprise des grands travaux. 3 Villas à Farcha et deux maisons à N’Djamena, montant estimé 2 milliards 700 millions de FCFA.

 

Daoud Hamit Dabou, ex DG de la BCC (banque commerciale du Chari), ses détournements donnent le vertige. Plus de 12 milliards au total ont fini en transaction, pendant longtemps Déby l’avait tenu éloigné des affaires. Rien n’a été rendu à l’état. Date possède des biens immobiliers en France, au Tchad et à Khartoum, pourtant en 1990 quand il arriva avec le MPS, il n’avait que ses sandales et rien d’autres.

 

Voilà cher frère Makaila et les autres frères, un aperçu qui n’est pas total de ceux qui ont contribué à mettre par terre notre pays et que pourtant personne ne veut en parler. Pourquoi ne pas citer tout ce monde pour demander réparation ? C’est un système qui a appauvri le Tchad.

 

Aujourd’hui, selon plusieurs tchadiens qui vivent à Addis Abeba, Bedey rapatrie une partie de ses biens vers ce pays pensant ne plus être rattraper par la Justice au cas où il devrait rendre compte. Mais les tchadiens au lieu d’écrire, personne ne dénonce cela sur cet espace.

 

Il faut que les voleurs de la République justifient comment ils ont acquis leurs biens.

 

A bientôt avec d’autres éclaircissements.

 

Merci de publier

Sougouri Brahim.

1435 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article