Le Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement (FONAC) a mis un terme à sa trêve estival par une conférence de presse ce vendredi, 29 septembre 2017 au siège du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD).

La quintessence de la rencontre est la dénonciation des violations des droits de l’homme, constituées entre autres par des arrestations arbitraires, des répressions et de détournement des biens publics.

Faisant l’état de lieu de ces situations, le FONAC exige que l’argent volé et planqué dans des paradis fiscaux soit intégralement rapatrié. Pour le Front de l’opposition, les 16 mesures « imposées injustement aux Tchadiens » doivent être levées sans délai.

En outre, le FONAC demande entre autres : le rétablissement immédiat des bourses des étudiants ; le versement des arriérés des salaires des agents de l’Etat ; le paiement de la dette intérieure des opérateurs économique ; la levée du gel des effets financiers des avancements des fonctionnaires ; et la publication de la liste des faux diplômes. Le FONAC dit réitéré sa position à la tenue du forum national annoncé par le gouvernement qui n’est pas une urgence.

Selon le Front, l’issue d’une gestion saine et équitable du pays est l’organisation d’un dialogue inclusif, susceptible de créer des conditions d’une bonne gouvernance basée sur la justice sociale.

 

Tchadanthropus-tribune

587 Vues

Ajouter un commentaire

  • bjr le TCHAD

    Commentaire par Joseph MABI le 7 octobre 2017 à 11 h 42 min