Les nouvelles se murmurent avec insistance depuis la semaine dernière. Info ou intox, le régime Déby serait en train de réfléchir à un gouvernement d’ouverture depuis la fin du forum sauf que les positions sont trop éloignées. Si les confrères de Salam Info en font l’écho, rien ne vient confirmer cette causerie qui prend de l’ampleur. Voyons voir… Qu’est ce que Déby en gagnerait pour faire un gouvernement de grande ouverture, sachant que l’opposition posera des conditions draconiennes pour y entrer au gouvernement ? Il est clair que Kebzabo quelles que soient ses ambitions ne voudra intégrer un gouvernement que si certaines conditions sur la gouvernance autant décriée ne sont pas résolues. Alhabo est plus que ferme sur plusieurs points. Déby acceptera-t-il de se mettre dans des pétrins de gouvernance sachant les adversités en la matière ?

 

Si oui, l’opposition accepte d’y aller, quelle sera la crédibilité qui en découlerait. La population tchadienne a suivi depuis très longtemps tous les reproches faits à Idriss Déby sur la mauvaise gouvernance, le déni de droits humains, et plusieurs facteurs portés à l’index sur la manière de faire sur le 1er chef du MPS. Ne parlons pas des autres, Dadnadji, Salibou, Gali, etc. Aller à un gouvernement dit d’ouverture sera préjudiciable à l’opposition surtout qu’en pareil moment où la confiance est souvent remise en cause.

 

Le seul gagnant d’un gouvernement pareil sera Idriss Déby, car il aura à impliquer tous ceux qui l’accusent à ses fautes. La source qu’obtient Tchadanthropus-tribune affirme qu’un pareil gouvernement n’interviendra qu’après les législatifs. Idriss Déby voudra s’assurer d’un quorum de députés à l’Assemblée nationale, verrouiller les issues d’alternative avant de proposer un gouvernement d’ouverture vers l’opposition et la société civile. Sinon, laissons la rumeur à la rumeur, et les sorciers marabouts qui font bouillir leurs marmites.

Tchadanthropus-tribune

1254 Vues

Ajouter un commentaire

  • Contrairement à vous confrères Le Potentiel et SALAMA qui en ont fait de cette rumeur leur chou gras, votre analyse me parait plausible. Car, enter ne ce moment à un opposant, dans un gouvernement quel qu’il soit, serait un suicide politique évident. Tout pourrait se passer après les élections législatives lorsque chacun des protagonistes aura évalué son poids politique mais pas avant.

    Commentaire par Adam Mamadou DJIBERT le 9 juillet 2018 à 10 h 40 min
  • si saleh kebzabo et alhabo ont accepté d’entrer au CNDP. on a vu kebzabo carressait deby et lui faire des courbettes rien n ‘est etonnant.

    Commentaire par abakar ali le 9 juillet 2018 à 11 h 24 min