Le nouveau ministre des Finances a dit tout haut ce que tout le monde sait depuis fort longtemps. Autour de lui, pendant son allocution, plusieurs voleurs de la République. La présence fort appuyée de madame Mariam Attahir, la mairesse de la ville de N’Djamena connue pour son appétit vorace pour le détournement, et d’autres personnes éclaboussées en leurs temps par le détournement de l’état en plein milieu de l’assistance.

 

Le réseau de détournement tous les Tchadiens le connaissent, surtout les commerçants victimes de cette tragédie qui est la corruption. Pire, comme le dit le même ministre, l’argent n’atterrit jamais au trésor public. Le ministre en sait trop, lui qui avait dirigé une opération dénommée COBRA, qui n’a pas pu rendre les conclusions que les Tchadiens attendaient.

 

Cette opération de communication approuvée par Idriss Déby doit finir par des résultats à démontrer. Que cette expérience soit étendue aux autres secteurs où les régies financières existent. Mais tout cela ne servira à rien si les voleurs connus ne sont pas arrêtés selon les lois en vigueur et leur butin reversé au trésor public. Il ne peut y avoir une justice à plusieurs vitesses. L’une pour ceux perçus comme proche de Déby, avec leur échancrure zébrée, et les autres Tchadiens d’en bas.

 

Faites votre travail dans la règle de l’art, messieurs, mais nos compatriotes enregistrent toutes les manœuvres et gares à vous si cela ne résout rien.

 

Le lancement de l’opération zéro déperdition est à saluer, cette fois-ci Djiddo Abdoulaye Sabre doit rendre les comptes, loin des ratés de l’opération COBRA.

 

Tchadanthropus-tribune

 

1616 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article