De sources dignes de foi, aucune faction rebelle n’est en train de rallier le régime MPS d’Idriss Déby. Selon nos informations, le régime MPS avait mis en place une souricière de déstabilisation pour affaiblir les rebelles tchadiens en dissidence au sud de la Libye. Depuis quelques semaines, des informations diverses et variées mettent en lumière la division des entités rebelles jusqu’à laisser entendre leur ralliement pur et simple envers le régime honni de la dictature. “ Ces informations sont totalement fausses « intime un exécutif de l’opposition politico militaire “. Il affirme tout de go “ Le nommé ALLATCHI Mihedi est un Toubou tchado libyen ex compagnon de Barka Wardougou, chef d’une bande armée qui officie dans le mercenariat depuis longtemps, il n’a jamais été déclaré rebelle comme tel. Il s’auto proclame général et a toujours travaillé pour le compte de Déby ici au Sud libyen. il est les yeux et les oreilles de l’ANS. S’il retourne vers ses géniteurs avec des hommes autour de lui, ce n’est que normal, mais il n’y a pas de faction rebelle parmi nous qui rallie Idriss Déby . Nous on est inscrit dans une perspective d’alternance, et notre objectif est clair. “ renchérit un chef rebelle. Après recoupement, les informations concordent dans le sens de la déstabilisation. Le régime tchadien veut faire comprendre à l’opinion nationale et internationale qu’il n’y a pas de rébellion sérieuse en face, et que tout le monde à son prix de capitulation. L’opinion nationale et internationale doit prendre avec des pincettes, les divulgations des relais du régime qui s’activent à discréditer l’opposition contre Déby en général, et l’opposition politico militaire en particulier qui n’a d’autres choix que de prendre les armes contre un régime qui refuse l’alternance et le dialogue sincère… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

1064 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article