Le ministron chargé du Secrétairiat Général du Gouvernement, président du Comité Technique interministériel chargé des Reformes, Abdoulaye Sabre Fadoul, vient de publier un communiqué pour nier être l’auteur du rapport final sur les reformes de l’État qui circule depuis quelques temps sur le Net.

« Le Comité Technique tient à préciser que ce document mis en circulation n’est ni le rapport final du comité technique, ni même le projet de rapport soumis à la validation des membres dudit comité à l’atelier tenu du 25 au 30 septembre 2017 », souligne le communiqué du président du Comité Technique interministériel chargé des réformes au Tchad.

Ah bon ! Selon Dr Abdoulaye Sabre Fadoul, le document de 189 pages édité d’une manière professionnelle, avec tous les sceaux du gouvernement et  intitulé « 65 actions pour moderniser nos institutions » n’est pas le rapport rédigé par son équipe et serait donc un faux !

Au Tchad, on a tout vu et normalement, rien ne nous étonne, mais on ne savait qu’on est capable jusqu’à aller nier une publication du gouvernement. Mais bon, nous devons quand même relativiser notre propos car le 5 décembre 2012, le Président Idriss Déby assurait qu’il n’avait jamais accordé de grâce aux 6 membres de l’Arche de Zoé bien qu’il a signé lui même le 31 mars 2008 un décret pour accorder la grâce présidentielle à Eric Breteau, Emilie Lelouch, Dominique Aubry, Alain Péligat, Philippe Van Winkelberg et Nadia Merimi.

Après le rejet catégorique du rapport sur les réformes institutionnelles, le nouveau découpage administratif, une véritable bombe à retardement qui avait provoqué un tollé chez les notables au Tchad, le ministre Secrétaire Général du Gouvernement a certainement reçu des ordres de son patron qui est actuellement très isolé sur le plan international après que le Tchad a été classé sur la liste des « États voyous ». C’est certainement un simple rétropédalage qui ne dit pas son nom. Comme chez nous au Tchad, le faux est devenu la norme, Dr Abdoulaye Sabre joue la carte du faux pour ne pas avouer qu’il doit simplement revoir sa copie, l’honnêteté intellectuelle passe souvent pour de l’incompétence.

Lisez ci-dessous le communiqué du président du Comité Technique interministériel chargé des réformes dans son intégralité.

« Depuis quelques jours, un prétendu rapport du Comité Technique d’Appui aux reformes institutionnelles est publié dans les différents canaux d’informations et de communications, afin de semer le trouble dans l’esprit de nos compatriotes.

Le Comité Technique tient à préciser que ce document mis en circulation n’est ni le rapport final du comité technique, ni même le projet de rapport soumis à la validation des membres dudit comité à l’atelier tenu du 25 au 30 septembre 2017.

Il convient de noter que le comité technique avait examiné un projet de rapport compilant et synthétisant l’ensemble des contributions recueillis pendant les consultations organisées à N’Djaména, dans les régions et à l’extérieur. Ce projet de rapport a été profondément amendé durant l’atelier technique susmentionné. Atelier qui avait réuni l’ensemble des membres du comité technique, ainsi qu’une dizaine de personnalités ressources. Cet atelier était ouvert par à la presse dont les représentants ont assisté à l’intégralité des débats.

Le rapport définitif du comité Technique est en cours de finalisation, en vue de sa remise officielle au Haut Comité de Pilotage des Réformes institutionnelles. A l’évidence, le moment venu, le rapport Final fera l’objet d’une large diffusion, et chacun aura l’occasion de l’apprécier en mal ou bien. Il était attendu que le rapport du comité Technique fasse, l’objet des critiques plus ou moins objectives, en raison de l’ampleur et de la nature des réformes envisagées. Mais, ces critiques doivent porter sur le rapport authentique du comité et non sur un document qui n’engage en rien ledit comité« .

Le ministre Secrétaire Général du Gouvernement,
Chargé des Reformes
Président du Comité Technique interministériel
Dr Abdoulaye Sabre Fadoul

 

Tchadanthropus-tribune avec TchadConvergence

1355 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article