La semaine dernière, le 22 mars 2017, j’ai saisi par écrits, le Ministre tchadien des Affaires étrangères, lui expliquant les problèmes que je rencontre au cours de ce voyage en Norvège pour la récupération de mes biens(fonds et effets), lui demandant de contacter la France et l’Union européenne pour que mon fonds détourné de mon compte bancaire par certains politiques norvégiens et français me soit retourné dans la semaine où la communication lui a été adressée, avec copie à certains pays observateurs, à savoir Tchad (Primature, Médiature), la Norvège (ministère de la justice, Affaires étrangères par son ambassade à Abuja, Bergen Commune), la France (Affaires étrangères par son ambassade à N’Djamena), les Etats-Unis d’Amérique (par leur ambassade à N’Djamena), l’Union Européenne (par sa délégation à N’Djamena), avec promesse de mettre dans la presse ces politiques, au cas où le délai serait dépassé.

 

Ces politiques norvégiens et français qui, par leurs positions dans les affaires de leurs Etats respectifs, ont détourné mon fonds, sont les suivants:

-Nicolas Sarkozy, ancien président de la République Française;

-François Fillon, ancien premier Ministre de la République Française, et maintenant, Candidat aux élections présidentielles françaises;

-Trude Drevland, ancienne Maire de la Commune de Bergen et Conseillère municipale de la même Commune et limogée par son parti pour des affaires de corruptions, dont celles-ci;

-Inge Tangerås, Adjointe, limogée au même moment que la maire pour des affaires de mêmes corruptions.

 

Ces personnalités politiques citées ci-dessus sont les principales détourneuses de mon fonds de mon compte à DnB (La Banque norvégienne) avec la complicité de la dite Banque. Au niveau de la Norvège ici, les enquêtes ont été déjà faites, l’argent est retrouvé, et ne m’a pas encore été restitué par les autorités norvégiennes. Du côté français, Nicolas Sarkozy, ancien président et son ancien Premier Ministre, François Fillon, eux, ont agi au nom de la France à travers l’Union européenne pour leurs propres intérêts. Ils ont profité de l’appel que j’ai lancé à l’Union européenne suite à ces détournements par certains politiques norvégiens, pour détourner à leur tour mon fonds. En fait, il y avait de complicité entre ces politiques de Norvège et de France, et Nicolas Sarkozy et François Fillon ne pourront pas dire le contraire de ce qu’ils ont fait. J’ai demandé en ce temps, les interventions de certains Etats et Organisations, et je pense que les plus hautes personnalités, comme

l’ancien et l’actuel Présidents américains, Barack Obama et Donald Trump, les anciens Premiers ministres britanniques, Gordon Brawn, David Cameron, la Chancelière allemande, Angela Meckel, l’actuel Président français, François Hollande, l’ancien et l’actuel Premiers ministres norvégiens, Jens Stoltenberg et Arna Solberg, les anciens et l’actuel secrétaires de l’ONU, Kofi Annan, Ban-ki Moon et Antonio Guetters, l’ancien et l’actuel Présidents de la Commission de l’Union européenne, José Manuel Barroso et Jean-Claude Juncker, savent bien de ce que je dis dans cette déclaration. Et maintenant, c’est l’aide diplomatique des Etats-Unis et du Tchad auprès des autorités norvégiennes que j’ai demandée avant de venir, puis, auprès de la France et l’Union Européenne.

 

Nicolas Sarkozy sait aussi très bien ce que je dis. Quelques personnalités politiques citées ci-dessus,  celles qui ont tenté de lui poser le problème, ont été attaquées, quand il était encore en fonction de Président. C’est la même tactique qu’utilise son ancien Premier ministre, François Fillon maintenant, tactique qui attaque et fait reculer un adversaire, comme il l’a fait au Président François Hollande, pour le faire reculer, en l’accusant d’avoir organisé “des fuites de ses services” dans cette affaire le concernant ou encore des attaques du “Cabinet noir” des écoutes judiciaires. Ce ne sont pas des fuites d’informations, c’est moi qui ai écrit pour demander à la France de retourner mon argent que ses hommes politiques étant en fonction entretemps, ont détourné de mon compte bancaire à DNB, et les autorités politiques norvégiennes disent qu’elles ne payent pas pour la France . C’est le passé de Monsieur François Fillon de ses actes malhonnêtes qui le rattrape maintenant. Il n’y a rien à avoir à des fuites, c’est des réalités, donc vérifiables. Est-ce que c’est un secret pour moi, la victime, pour que Monsieur François Fillon puisse nous parler des fuites? Non.  Et cela a fait un bon nombre d’années que je criais et ai laissé à la portée de la sagesse de ces détourneurs de régler le problème à l’amiable, mais au contraire, eux-mêmes m’ont poussé jusqu’au bout du souffle pour que je leur dise cette vérité.

 

Donc, à partir de la publication de cet article, les quatre(4) personnalités politiques, dont les noms sont cités ci-haut, plus DNB, sont tenus à retourner mon fonds dans un délai de 48 heures. Et c’est d’abord, la responsabilité de la France et la Norvège de le faire. Dépassant ce délai de 48 heures, les Fbi et l’Interpol se mettront à leurs recherches pour des saisies immédiates de leurs biens pour restituer mon fonds qu’ils ont détourné, plus d’1 million d’euros. Ils payeraient des dommages et intérêts, des dépenses avec intérêts et une lourde amende, s’ils attendent jusqu’au-delà du délai de 48 heures et les interventions de ces deux forces internationales de police les rattrapent. Ces détourneurs ont commis du crime économique international sans précédent, avec des conséquences qui en ont découlé, donc, il n’y pas de procédure pour eux. Toute fois, la diplomatie des Etats reste nécessaire pour une solution avant les interventions de ces deux forces internationales de police.

 

Ces détourneurs, que ce soit ici en Norvège ou en France, s’ils ont fait marcher tout le monde, manipuler tout le monde et retarder l’affaire jusqu’aujourd’hui, cela veut dire qu’ils ont eux aussi, leurs “Cabinets noirs” qui ne sont autre qu’un large front  contre tous contacts concernant cette affaire, d’où qu’ils viennent. Soit les ”cabinets noirs” transforment ces contacts en ”Cabinets noirs”, soit les ”Cabinets noirs” attaquent si ces contacts persistent et refusent de s’en transformer. On peut les trouver au sein du sommet des Etats et leurs services, des organisations, des médias, des communications des écoutes téléphoniques, des accès aux adresses E-mail etc. Par exemple, mon arrestation et ma condamnation à trois mois de prison ont été les oeuvres des ”Cabinets noirs”, en Norvège, entre le ministère norvégien de la justice, l’UDI (direction de l’immigration) et la police et bien d’autres ramifications. La preuve en est que quand j’ai écrit au Norges Statsminister (Premier ministre de Norvège), cela s’en est suivi, trois jours après, avec le départ du ministre de la justice, celui de l’Europe et leur collègue du pétrole.   Ceci est juste une parenthèse pour dire comment les ”Cabinets noirs” de ces détourneurs ont fonctionné, et j’en ai trop souffert. Leurs objectifs, c’est de m’asphyxier financièrement par toutes les méthodes.

 

En ce moment, le but de ma déclaration ne concerne pas ce que j’ai subi de trop, mais de dire à mes détourneurs de rendre mon fonds qu’ils ont détourné de mon compte bancaire, et qu’ils sachent que le compte bancaire est privé. Pour leur dire aussi que, ça fait déjà une année ici à Bergen en Norvège que je suis en train de les attendre pour mon fonds, plus des mois mis à attendre auprès de l’ambassade de Norvège à Abuja et son Consulat à Yaoundé, ça fait presque deux ans, alors que j’ai voyagé juste pour un mois de séjour (cf. le visa). Et tout ça, c’est moi qui supporte les charges pendant cette dure attente. Il est temps maintenant de me rendre mon fonds pour que je retourne la semaine prochaine. Dans une société moderne et civilisée, une heure de temps perdu à quelqu’un est payante, mes détourneurs ne le savent-ils pas?

 

Les preuves du fonds détourné (les extraits bancaires) se trouvent auprès de la presse qui met en  ligne cet article.

 

Fait à Bergen (Norvège), le 29 mars 2017

Jacques Kossadoum-Naodinane

Mob:0047 45 54 36 72

E-mail:jacqueskoss@yahoo.fr

966 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article