Communiqué de presse N°01/CCMSR/Pr/ BE/ 18

 

Le conseil de commandement militaire pour le salut de la république (CCMSR) est intervenu, entre le 03 et 05 janvier 2019, dans la zone aurifère de kouri Bougoudi, où les deux parties belligérantes (deux communautés tchadiennes) armées par le régime qui se livraient à un carnage sous le regard complice des forces de l`ordre du régime. Cette intervention était dans le but d`arrêter la guerre entre les deux communautés, sécuriser la zone et rétablir la paix entre les civils en conflit dans cet espace. Ainsi, le CCMSR informe l`opinion nationale et internationale que notre présence dans cette zone est uniquement pour éteindre le foyer de tension interethnique que le régime a rallumé à des fins purement politiques. Nous informons aussi l`Union Africaine et les Nations-Unies sur la politique sécuritaire déficitaire et défaillante au Tchad, mais sciemment ignorée par le régime pour camoufler son incompétence notoire en la matière de gouvernance et sa mauvaise volonté politique sécuritaire.

 

Nous réfutons aussi catégoriquement les allégations mensongères orchestrées par les agents de l’Agence nationale pour la sécurité (ANS), prêtant flanc à la calomnie clanique et délation tribale pour jeter en pâture le CCMSR à travers les réseaux sociaux qui enflent le globe-sphère ce dernier temps. Ces allégations relayées par certains canaux de communication à la solde du régime ont pour objectif macabre de donner un caractère non conventionnel à ce mouvement. Nous rappelons que le CCMSR lutte pour instaurer un Etat de droit, la justice, des institutions fortes et la bonne gouvernance. Les combattants du CCMSR se battent contre le régime despotique pour sauver la dignité du peuple meurtri du Tchad. Cet acte salvateur est pour instaure un climat de sérénité et un environnement sécurisé pour notre peuple dans cette zone de Kouri Bougoudi.

 

Par ailleurs, depuis notre entrée dans le kouri bougoudi, nous avons constaté le survol récurrent des avions français sur nos positions. En dénonçant avec toute notre dernière énergie ces manœuvres aériennes de l`aviation française sur nos positions avancées, nous demandons et lançons un appel pressant aussi à l`endroit des autorités militaires de Barkane de cesser leurs survols récurrents sur notre itinéraire et concentrer sur la lutte contre le terrorisme dans le sahel.

 

Nous demandons aussi aux membres du G5S de rester en dehors de ce conflit Tchado-Tchadien et se concentrer sur la lutte contre le terrorisme dans le sahel qui est aussi notre ennemi. Cette structure de G5S doit apporter son soutien aux peuples africains et œuvrer pour la démocratie et les droits de l`homme plutôt que de faire la guerre par procuration pour une dictature atroce comme celle de N’Djamena.

 

Enfin, l`Etat-major du CCMSR lance un appel fraternel et vibrant à l`endroit de nos vaillants frères patriotes d`armes, des hauts cadres militaires, officiers supérieurs, officiers et soldats afin de déposer les armes et désobéir les ordres de ce régime génocidaire qui affame, opprime et bombarde son propre peuple, car tout autre acte est un suicide et vain. Il demande aussi à l`armée nationale Tchadienne de désobéir aux ordres belliqueux de ce potentat et prendre ses responsabilités pour rejoindre la lutte nationale afin de mettre un terme aux souffrances de notre peuple.

 

Wour, Le 07 janvier 2018,

Le président du CCMSR

Mr. Mahamat EGRE HALLY

799 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article