De source bien informée, les autorités de N’Djamena auraient instruit l’ambassade du Tchad en France de préparer sa contre-offensive et reprendre la main aux yeux de l’opinion internationale.

Il serait demandé à quelques membres du groupe MPS en déliquescence de battre le rappel afin de faire une manifestation en circuit fermé au nom de la diaspora tchadienne de France. Le but est de faire un soutien au régime d’Idriss Déby. Sachant le non-enchantement des Tchadiens découragés et assez souvent manipulés au nom du MPS, un fonds très spécial serait alloué pour acheter les consciences.

D’après nos sources, plusieurs membres de la diaspora MPS ne seraient pas enclins de prêter le flanc, car certains disent qu’ils ont été souvent utilisés, et manipulés.

Il faut le dire, l’opération commando des jeunes migrants à l’ambassade du Tchad à Paris passe mal, voire même très mal.

Dès alors, les autorités de la dictature veulent absolument laver l’affront quitte à dépenser de l’argent pour faire venir du monde, même s’il faut faire venir certaines associations africaines pour grossir les troupes.

La semaine à venir sera déterminante quant à l’organisation de cette réunion-manifestation de soutien à la dictature au Tchad.

De point de vue général, les gens ne sont pas bêtes et savent pertinemment les sentiments des Tchadiens envers le régime MPS au Tchad et à l’international. Quoique faire pour faire apparaître un certain amour envers Idriss Déby apparaitra comme faux et dénué de tout sens.

Tchadanthropus-tribune

1402 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article