Pour sa rencontre avec Emmanuel Macron, le président de la transition du Tchad s’est déplacé avec une équipe assez réduite à comparer avec celui de son père.

Selon nos sources, Emmanuel Macron a voulu rencontrer 3 chefs d’État du Sahel avant le sommet sur la Libye. Le Burkinabè Roch Marc Christian Kabore, entouré de son ministre des Affaires étrangères et de son aide de camp, le Nigérien Mohamed Bazoum avec son aide de camp et son ministre des Affaires extérieures, et le Tchadien Mahamat Idriss Déby, accompagnés aussi d’un cercle très restreint composé du DG de l’ANS Kogri Ahmed, de son ministre des Affaires étrangères Chérif Mahamat Zène et son secrétaire particulier Idriss Youssouf Boy.

Après les formalités protocolaires d’usage, aucune déclaration officielle n’a été faite à l’issue de ce mini tête-à-tête qui n’a dépassé les 2 heures.

À Paris, hormis la rencontre avec l’ex-conseiller et diplomate Abakar Manany, le président de la transition a rencontré plusieurs officiels Français, quelques Tchadiens de la diaspora et une personnalité de l’ancien régime MPS. La mission de la délégation tchadienne est arrivée à son terme ce dimanche 14 novembre 2021.

 

Elle a quitté Paris en début de journée pour arriver à N’Djamena en milieu d’après-midi.

Tchadanthropus-tribune

680 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire