Dix pays africains sont confrontés à des niveaux de pauvreté record sur le continent, a déclaré une responsable de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA).

 

Le Burundi, la Somalie, Madagascar, le Soudan du Sud, la République centrafricaine, le Malawi, la République démocratique du Congo, la Guinée-Bissau, le Mozambique et la Zambie sont les pays les plus touchés par la pauvreté en Afrique, a déclaré mardi Hanan Morsy, secrétaire exécutive adjointe et économiste en chef de la CEA, au cours de la 55e session de la Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique de la CEA mardi à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.

 

Citant une recherche menée par la CEA, Mme Morsy a indiqué que dans chacun de ces dix pays, entre 60 et 82 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

 

Sur la base de ces recherches, la CEA estime que les ménages africains dépensent jusqu’à 40 % de leurs revenus en nourriture, et que les crises mondiales ont durement touché les ménages les plus pauvres du continent, a-t-elle ajouté.

 

“Quelque 310 millions d’Africains – un nombre stupéfiant – ont connu une forme d’insécurité alimentaire, et 6 millions ont été confrontés à la faim extrême en 2022”, a-t-elle noté.

 

Mme Morsy a déclaré au cours de cette conférence de deux jours que d’importants niveaux de pauvreté et d’inégalité existaient déjà en Afrique avant les récentes crises mondiales, mais que la pauvreté s’était maintenant aggravée et les inégalités creusées.

 

“Aujourd’hui, 546 millions de personnes vivent dans la pauvreté, soit une augmentation de 74 % depuis 1990”, a-t-elle affirmé.

“Les chocs mondiaux ont eu des répercussions sur les populations pauvres d’Afrique, notamment à travers l’inflation, qui s’est élevée à 12,3 % en 2022, bien au-dessus de la moyenne mondiale de 6,7 %”, a noté Mme Morsy.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfo

1199 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire