Le président du Collectif d’Action des Jeunes pour la Paix, le Développement et l’Émergence du Tchad (CAJPDET), Mahamat El Mahdi Abderrahmane a, au cours d’un point fait le 22 juin 2024, abordé différents sujets en lien avec la situation sociopolitique du Tchad.

Avant son liminaire, le président du CAJPDET Mahamat El Mahdi Abderrahmane, a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’explosion de la poudrière.

” L’objectif de ma communication est d’attirer l’attention des jeunes sur l’utilisation des réseaux sociaux et aussi de féliciter le gouvernement de l’amélioration de l’offre de l’électricité et de l’eau dans la ville de N’Djamena. Les jeunes Tchadiens utilisent très mal les réseaux sociaux, car en longueur de la journée, ce sont juste des insultes et les règlements de comptes entre les amis. Il faut que le gouvernement crée un cadre pour réorganiser l’utilisation des réseaux sociaux “, situe-t-il.

Le président du CAJPDET estime que des changements positifs s’observent à travers le pays. “Depuis quelque temps déjà, un vent nouveau souffle dans notre pays, le Tchad. Je salue ici les innovations qu’apporte chaque jour le ministre de la fonction publique pour contrecarrer les personnes mal intentionnées qui escroquent la population en échange de l’intégration à la fonction publique. J’exhorte alors le gouvernement à intégrer les jeunes, car ils sont les bras valides de la nation”, demande Mahamat El mahdi Abderrahmane.

Il faut noter qu’il ya quelques jours le gouvernement a entrepris des déguerpissements dans la ville de N’Djamena dit-il pour faire face à l’obstruction des voies publiques. “J’invite par ailleurs le maire de la ville de N’Djamena à trouver un espace aux déguerpis pour les permettre d’exercer leurs activités librement”, interpelle-t-il.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad Info

239 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire