11/02/16: TCHAD/Abakar Borgo, le Soudanais d’Idriss Déby: Selon certains médias, à l’approche du 1er tour de la présidentielle prévu le 10 avril 2016, Idriss Déby peut compter sur le soutien du fameux Abakar Borgo, directeur de la radio privée El Nasser pour appuyer sa campagne, celui-là même que certaines officines taxent d’avoir détourné un aide soudanais sur des matériaux techniques pour la mise en place d’une station de radio au Tchad. Les Tchadiens dans leur majorité ne gardent pas une bonne image de cet usurpateur mimique venu dans leur pays en potentat dans les valises du MPS, et qui se fait plus royaliste qu’eux. Ce Zaghawa soudanais, cadre influent du parti au pouvoir, le Mouvement patriotique du salut (MPS) est par ailleurs bien connecté au Soudan grâce à son frère, Hassan Borgo. Abakar Borgo, proche des services de sécurité soudanais et cousin d’un certain Mahamat Ismaïl Chaïbo, ex-patron de l’Agence nationale de sécurité (ANS – en disgrâce avec son patron Idriss Deby sur des faits anodins), possède ses entrées chez Idriss Déby, tout comme chez Omar Al-Béchir. Très liés au frère aîné du président tchadien, Daoussa Déby alias bouffe tout, ces Zaghawa soudanais constituent la base arrière de Khartoum au Tchad. Outre sa forte représentation diplomatique à N’Djamena, le Soudan dispose d’un consulat dans la ville d’Abéché, dirigé par le National Intelligence and Security Service, les services secrets soudanais. Comme quoi, il se mue comme des hermaphrodites de part et d’autre en vidant les tchadiens de leurs sangs, souvent à la recherche de leurs intérêts mesquins.

 

  

269 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article