À son Excellence

Monsieur le président de la République

S/c Premier Ministre

Excellence,

Nous sommes dans une catastrophe sans pareil à l’Agence de Développement des Technologies de l’Information et de la Communication (ADETIC) sous la direction de M. Acyl Mahamat Acyl. Conscient de la dérive de ce dernier, nous estimons légitime de mettre à votre connaissance la crise que vit ADETIC.

Monsieur Acyl assimile ce patrimoine public à une entreprise familiale. Malgré le manuel de procédure mis en place au sein de la structure, Acyl s’obstine dans sa pratique décriée par tous ses collaborateurs. Aujourd’hui, il est le maître de la maison et ne s’ouvre à personne, ni à son Ministre de tutelle, ni à ses collaborateurs. Pourtant, il devrait être assisté dans ses taches par son adjoint, cinq directeurs de services, dans une moindre mesure des 14 chefs de services.

Mais paradoxalement, il fait recours plutôt à M. Mahamat Saleh Ibrahim l’actuel Directeur général Adjoint du ministère des Postes pour le suppléer de façon illicite dans les décisions.  Il se dérobe de ses collaborateurs et s’installe le plus souvent avec son complice Mahamat Saleh au niveau de l’inspection du ministère des Postes pour orchestrer les détournements sans le moindre respect de la gestion. Il se permet d’opérer des recrutements de ses cousins et copines, de surcroît les nomme aussitôt au poste de responsabilité. Ces derniers perçoivent illicitement et quotidiennement leur salaire sans contrepartie, puis qu’ils ne sont jamais présents à leur poste.

Les femmes de l’ADETIC, sommes presque oubliées.

Pour preuve ci- joint une copie de décision de nomination.

Excellence,

Nous avons à maintes reprises réagies, mais aucune suite n’a été donnée à nos attentes.

Il profite de la défaillance du Ministre de tutelle pour plonger l’ADETIC dans l’impasse totale, c’est une des raisons pour lesquelles le premier DAFM a été relevé de ses fonctions.

Aussi, l’actuel DAFM et son adjoint constatant le degré de ces malversations ne viennent plus au bureau déjà 8 mois.

Le Ministre de Tutelle, informé des dégâts, que cause Acyl Mahamat Acyl à la Société a avisé les banques de la place pour limiter les dépenses fallacieuses, mais cette mesure n’a pas eu d’effets.

A cet effet, pour n’avoir pas stoppé cette gabegie par l’entremise du Ministre de Tutelle, nous sollicitons l’intervention directe de son Excellence M. le Président pour sauver cette maison et la vie de tous les travailleurs et travailleuses.

En définitive, nous avons l’honneur de vous prier de relever et remplacer le club de Acyl MAHAMAT ACYL par des cadres bien formés et expérimentés, capables de redresser et sauver notre entreprise de leur gouffre.

Une travailleuse

1024 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire