Après plusieurs échanges, grâce aux instructions du président du CMT, du DG de l’ANS Ahmed Kogri, du membre éminent du CTS Allamine Bourma Treyé, et du 1er ministre, les noms mal orthographiés ont été rectifiés selon la voie juridique par le procureur de la République du Tchad.

Il faut dire que dans cette affaire, il a été constaté la mauvaise foi de certaines personnes, qui continuent d’ailleurs de faire ombrage afin que toutes les entités puissent se retrouver dans ce pré dialogue.

Le procureur de la République Guiralta Yadjibert a notifié sur une note notariale la vraie orthographe des patronymes écorchés :

Monsieur Mahamat Nouri Allatchi au lieu de Mahamat Noury, et Abakar Tollimi au lieu de Abakar Tolly.

Ces actes définis clairement de quelle personne il s’agit, et me permet de résoudre un des problèmes en suspens sur le chemin de la paix.

Honte aussi aux lobbys qui bloquent les documents de voyage des opposants ayant demandé leurs documents et passeports. Il faut noter que certains passeports ont été délibérément bloqués dans des tiroirs à l’abri de certains regards de manière expresse. Ce torpillage des malsains n’aboutira pas, puisque le président de la transition a donné des instructions fermes afin que tous ceux qui ont demandé leurs passeports puissent les avoir.

Selon nos informations, une réunion préparatoire sur plusieurs sujets entre le 1er ministre et les membres du CTS et CODNI aura lieu aujourd’hui pour évacuer plusieurs sujets en accord avec le pré dialogue et le dialogue inclusif.

À son retour d’Égypte, le président de la transition fera un point sur la situation avant que la délégation du CTS ne s’envole vers le Qatar.

Tchadanthropus-tribune

3300 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire