Selon nos informations de sources assez huilées, Kogri Ahmed le DG de l’ANS devrait être limogé par Idriss Déby. Le lobby des agents qui avaient déposé des plaintes et certains généraux a fini par avoir gain de cause.

Depuis plus qu’une semaine, il se raconte dans la ville de N’Djamena que Kogri devrait être remplacé par l’ex-chef d’état-major général des armées Bacha. D’ailleurs, dans les reliques des nominations consulaires et des ambassadeurs, Bacha serait partant pour la RCA, mais le fait que son nom n’est pas sorti avec la liste des ambassadeurs nommés accentue la rumeur.

À son arrivée, selon les journaux locaux, le sieur Kogri, un sbire de la dictature, avait réussi à renvoyer plusieurs agents identifiés comme originaires du Darfour qui émargeaient dans les comptabilités de l’ANS. Plusieurs généraux étaient de la partie. Le simple fait d’estomper cette hémorragie, et permettre à l’état de récupérer plusieurs milliards de FCFA pour le trésor public avait été mal perçu par certains qui avaient fini par se constituer en syndicat de réclamation.

Pire, il paraît qu’une partie du budget de l’ANS servait à payer certains orphelins, fils ou filles de combattants morts pour le MPS, et ceci sans compter aussi sur des généraux qui percevaient d’autres reliquats de salaires en doubles au sein de l’ANS.

Si Kogri s’est démené pour soi-disant nettoyer l’ANS, rien ne lui a été pardonné. Un ancien chef de renseignement et l’actuel ministre de la Justice travaillent à contre sens pour que Kogri dégage de ses bureaux.

Transitant par certains cadres à la présidence, le document devant licencié Kogri serait déjà signé hier dans l’après-midi par Idriss Déby. Il ne reste que l’officialisation… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

2421 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article