Le décret n° 1834 porte nomination des officiers généraux et des officiers supérieurs des forces armées et de sécurité à l’état-major de l’armée de terre et dans les zones de défense et de sécurité.

Etat-major de l’armée de terre
1er conseiller : Général de brigade, Gamal Moulhtar
2ème conseiller : Général de brigade, Ibrahim Irk Adam

Zone de défense n°2, Abéché
Commandant de la zone adjoint : Général de brigade, Mourno Moursal Kourda
1er conseiller : Colonel Moussa Annour Daoud

Zone de défense n°3, Mongo
Commandant de la zone : Général de brigade, Abdoulaye Dibre
Commandant de la zone adjoint : Colonel Mahamat Idriss Naffa

Zone de défense n°4, Bagasolla
Commandant de la zone : Général de brigade, Abdelkérim Adoum Bahar

Zone de défense n°6, Bardaï
Commandant de la zone : Général de brigade, Saleh Abdoulaye

Zone de défense n°7, Faya
Commandant de la zone : Général de brigade, Mahamat Daoud Moussa
Commandant de la zone adjoint : Onno Nour Ebbé

Zone de défense n°8, Amdjarass
Commandant de la zone : Général de brigade, Hakim Abakar
Commandant de la zone adjoint : Colonel Abderahim Issa Alladji

Tchadanthropus-tribune

552 Vues

  • Important Rappel et ce jusqu’à la victoire éclatante du Peuple Tchadien :

    Ordre et Instructions du Haut Commandement des Forces de Sécurité et de Défense de la Nation tchadienne poste de Commandement 1727 Ndjamena

    Officieux Généraux, Officiers, Sous-officieux, Militaires du rang votre noble métier est d’assurer la sécurité et la protection des biens et personnes, de défendre l’intégrité territoriale et de veiller au strict respect de la Constitution de notre merveilleux et grand pays, le Tchad.

    Soldats, votre mission est noble. Elle ne consiste en aucun cas de soutenir et de protéger un régime au pouvoir quel qu’il soit, dans le cas espèce la criminelle mafia institutionnalisée au pouvoir.

    LA NOUVELLE STRUCTURE MILITAIRE DU HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE DE LA NATION TCHADIENNE VOUS DONNE ORDRE ET INSTRUCTIONS MILITAIRES:

    1. Au nouveau ministre délégué à la défense et à celui de la sécurité et de l’administration du gouvernement fantoche du régime criminel de Ndjamena de se démarquer, sans aucune hésitation avec courage de la mafia institutionnalisée et de vous mettre immédiatement à la disposition du Peuple Tchadien ;

    2. De ne plus Obéir aux ordres et instructions donnés par la hiérarchie habituelle connue mise en place par la mafia au pouvoir ;

    3. De prendre conscience et confiance et de ne plus Soutenir, de Protéger et de Défendre les intérêts de la mafia institutionnalisée en place ;

    4. De ne plus réprimer les manifestations du Peuple, mais plutôt de les encadrer de les protéger, et de vous fraterniser avec le Peuple Tchadien dans son combat, la mère des combats du Peuple Tchadien de prendre son pouvoir et de se gouverner par lui-même ;

    5. D’entrer immédiatement et massivement en Dissidence Militaire contre le régime criminel en place;

    6. De vous fraterniser sincèrement avec vos frères déjà en Dissidence militaire pour renverser le régime en place, afin d’instaurer et restaurer la sécurité, la paix durable et rendre le pouvoir au Peuple tchadien étourdi, opprimé, asservi et bientôt réduit des mercenaires et à l’esclavage d’un autre âge ;

    7. D’être près dans le temps et dans l’espace pour assurer, rassurer tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux de la GRANDE ET FIERE NATION TCHADIENNE et ainsi assumer tous les devoirs et droits de la Nation tchadienne FACE AUX GRANDS DÉFIS DE L’HUMANITÉ ;

    8. À une mobilisation générale sans précédente de toutes les Unités, obéissance aux ordres militaires de la nouvelle structure du Haut Commandement des Forces de Sécurité et de Défense de la Nation tchadienne, au respect absolu, à la discipline de rigueur et aux ordres ;

    9. Aux pas et en avant Soldats du salut salvateur jusqu’au renversement, de la mafia institutionnalisée au pouvoir à Ndjamena …, couronné par la victoire éclatante et la libération tant attendue du Peuple tchadien ;

    10. À tous les Soldats, ceux qui sont conscients de leur noble mission, mais pour des raisons tactiques, techniques et sécuritaires, ne sont pas encore ouvertement en Dissidence Militaire ; ceux qui sont déjà ouvertement en Dissidence Militaire et ceux qui continuent, fautes d’informations et de l’importance de leur noble Institution Militaire et de leur devoir vis-à-vis de la Nation Tchadienne.

    Soldats, la Nation Tchadienne attend de vous pour sa libération de la mafia institutionnalisée !

    Le Haut Commandement des Forces de Sécurité et de Défense de la Nation tchadienne poste de Commandement 1727 Ndjamena

    Commentaire par Le Haut Commandement des Forces de Sécurité et de Défense du Tchad le 6 décembre 2018 à 18 h 31 min
  • Mesquine tentative de négocier le soutien et la protection du régime par des moyens financiers. Intégrité d’aucun Soldats de la République n’est négociable ni l’achat d’aucune conscience au sein de l’institution Militaire. Vaine tentative, aucun ordre ne sera respecté, aucune instruction ne sera respectée ! Les valeureux Soldats sont au Service du Peuple tchadien.

    Ci-dessous la tentative : https://www.alwihdainfo.com/Tchad-le-president-abroge-un-decret-sur-la-ponction-des-salaires-dans-l-armee_a68980.html
    Au terme du décret n° 1833 signé par le chef de l’Etat le mercredi 5 décembre 2018, il est porté abrogation du décret n° 1864 du 3 juillet 2017 portant règlement des soldes des militaires des forces armées et de sécurité. Le décret est pris sur proposition du ministre délégué à la Présidence, chargé de la Défense nationale, des anciens combattants et des victimes de guerre.
    A compter du 1er janvier 2019, les militaires qui avaient perdu entre 50 à 80% de leurs émoluments retrouveront intégralement leurs salaires.
    Le décret abrogé prévoyait une ponction des salaires de militaires pour faire face à la crise.

    Commentaire par Le peuple tchadien le 6 décembre 2018 à 21 h 37 min