De sources dignes de foi, malgré le refus de certains officiers d’aller combattre au Sahel parce que leurs salaires ne sont pas versés comme il se doit, plusieurs responsables OPS ont reçu l’ordre de converger certain de leurs éléments non loin de la ville de Bol dans la région du lac-Tchad.

Depuis l’ébruitement de l’information, plusieurs officiers tchadiens avaient laissé entendre dans des vocaux (réseaux sociaux) de ne pas accepter d’aller mourir contre les djihadistes alors que leurs salaires ne sont pas versés, ou tout de même quand cela est fait, ces derniers ne reçoivent pas leurs pécules. Et ceux qui sont morts, jamais la grande muette ne verse cet argent à leurs familles.

Fort de cet avertissement le régime Deby a procédé au recrutement de plusieurs personnes dans la zone de l’Ennedi et de Biltine auprès de la communauté Bilia en particulier. D’après des informations rapportées, il s’en trouve plusieurs jeunes gens recrutés dont la moyenne d’âge n’excède pas les 17 ans, d’autres justes 16 ans. Le nombre imparti est de 500 à 600 soldats qui seraient en formation avancée.

Tout ce monde est appelé à se retrouver non loin de Bol avant le top départ pour aller croiser le fer contre le terrorisme qui mine le monde actuel. Maintenant sur quel régime nos compatriotes envoyés en mission seront logés ?

Est-ce qu’ils percevront leurs salaires clairement – Salaires de base + primes de mission en zone de risque. Ou bien ils seront aussi lésés comme leurs frères avant eux ?

Il faut noter que le sort injuste fait aux militaires revenus du Nigéria serait d’un versement de 1 million de FCFA versés à la famille pour un militaire mort en opération, de 500 000 FCFA à celui qui est blessé, et rien du tout pour celui qui est revenu indemne.

Les militaires tchadiens ne doivent aller combattre hors de leur territoire que si les choses sont clarifiées à la base. Ils ne doivent pas aller se sacrifier gratuitement alors que leurs droits les plus élémentaires sont bafoués.

La France ou les organes des Nations unies qui demandent à combattre le terrorisme au Sahel doivent avoir un droit de regard sur le paiement de ces soldats à qui toute injustice est faite depuis fort longtemps.

Tchadanthropus-tribune

1506 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article