Le général Djimadoum Tiraïna, vice-président du Conseil militaire de transition (CMT) et Ali Haroun, maire de la ville de N’Djamena, ont fait une descente ce lundi 2 août 2021, à la gare routière de Toukra où ils ont démantelé un poste de contrôle occupé par des gendarmes et policiers qui se livraient à des pratiques peu orthodoxes, notamment à l’arnaque en prélevant des sommes exorbitantes sur les transporteurs de marchandises en provenance de la zone méridionale, le sud du Tchad. Sur le champ, il a été instruit aux autorités en charge de la voirie urbaine de procéder à la destruction des hangars construits pour la cause par des tractopelles. “Le constat est amer. Il y a bien des policiers et gendarmes qui se sont installés ici, à la gare routière de Toukra ici qui se préoccupent de l’arnaque, du prélèvement des sommes sur les transporteurs“, a constaté le général Djimadoum Tiraïna. Pour lui, les mesures de nettoyage de la gare de Toukra des occupants illégaux car ils sont connus. “Ils prélèvent des taxes qui n’entrent pas dans les caisses de l’État. Et ce sont ces abus qui poussent les commerçants à augmenter les prix de vente des denrées sur les marchés”, a ajouté le maire de la ville de N’Djaména, Ali Haroun. “Les investigations seront menés pour traduire en justice les éléments qui s’adonnent à ces pratiques. Nous sommes dans un pays de droit. Nos lois doivent être respectées par tout un chacun“, informe le vice-président du CMT, le général Djimadoum Tiraïna.

Tchadanthropus-tribune avec le Sahel

991 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire