Il faut pour une fois, saluer les questions des députés de l’Assemblée nationale, assez souvent caisse de résonnance du régime MPS, interpellant les deux ministres (Sécurité et Défense), sur des sujets de l’heure, et qui intéresse au 1er point la population. Malheureusement la télévision tchadienne a failli dans la retransmission de ce débat. Elle s’est illustrée par ses lacunes et la corruption de ses responsables lors du précédent débat en interrompant la retransmission en pleine séance. Cette fois-çi, et face aux différentes critiques, les techniciens de l’ONRTV n’ont rien trouvé de meilleur que d’escamoter l’image et le son qui étaient à certains moments inaudible. C’est à croire qu’il y’avait derrière ce direct une main invisible pour empêcher aux téléspectateurs de par le monde à suivre le débat. Selon nos sources, la télévision tchadienne dispose de 3 cars de reportage qui semblent ils, seraient en panne. Les meilleurs agents sont mis sur les carreaux au profit des amateurs recrutés par l’ancien DG actuellement conseiller de Madeleine qui pilote la boîte depuis le ministère… À suivre.

1282 Vues

  • Le mal est fait aux députés. Ils ratent une occasion en or pour se racheter. Merci à Madeleine de nous avoir épargne en direct les coassements des crapauds de la Maison de la Democrature.Bravo et continuez

    Commentaire par Dadnadji le 16 mai 2017 à 20 h 41 min