La jeune pousse française LMO Fly Dynamics Development a décroché un appel d’offres de l’Union européenne pour assister la Force multinationale mixte dans ses opérations d’ISR dans le ciel tchadien, contre Boko Haram.

La jeune entreprise spécialisée dans l’Intelligence, Surveillance & Reconnaissance (ISR) LMO Fly Dynamics Development effectue depuis quelques semaines des missions au-dessus de N’Djamena, au Tchad. Face à CAE Aviation, dirigé par David Attali, l’entreprise a en effet remporté, un appel d’offres de l’Union européenne (UE) pour équiper la Force multinationale mixte (FMM) – qui réunit les armées béninoise, camerounaise, nigérienne, nigériane et tchadienne dans la lutte contre le groupe djihadiste Boko Haram – en capacités ISR dans le ciel tchadien. La tâche de LMO Fly Dynamics Development, qui utilise des appareils Kodiak 100 conçus par Quest Aircraft, est pour le moment cantonnée au renseignement image (IMINT).

Les appareils de l’entreprise, intégrés par l’entreprise française Aerotec, sont équipés de technologies essentiellement françaises, voire européennes.

Consortium d’entreprises aéronautiques

LMO Fly Dynamics Development, créé en février 2021, est la coentreprise entre les sociétés françaises de maintenance et support aéronautique LMO Aero, présidée par Ludovic Martinho, et Fly Dynamics, dirigée par Christophe Costes, un ancien de la défunte compagnie Air Méditerranée.

L’Armée nationale tchadienne (ANT) renforce ses capacités de surveillance aérienne dans le but de contrôler la zone frontalière du lac Tchad, qui constitue un vivier d’éléments pour le groupe Boko Haram. Le 14 août, elle neutralisait une dizaine d’insurgés près de la localité de Bol, essuyant la perte de deux militaires.

Africa Intelligence

1188 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire