Le ministre en charge de l’aviation civile a convoqué les représentants des compagnies aériennes qui desservent le Tchad. Hissein Tahir Sougoumi a dans un premier temps, fait part des plaintes déposées par les passagers à partir ou vers le Tchad. Il s’agit notamment de l’insatisfaction en matière de sécurité, de la qualité de service et de traitement dégradable réservés aux passagers au niveau des aéroports Hub de vos compagnies.

Le ministre de l’aviation civile invite les responsables de compagnies à « prendre très rapidement des mesures correctrices afin de placer le passager au centre de votre action dans le but de créer un climat apaisé de confiance et de fidélisation de vos passagers qui sont votre raison d’être.» Hissein Tahir Sougoumi  indique qu’ : « il est impératif que la sécurité des passagers à partir ou à destination du Tchad ne souffre d’aucune négligence.» Il dénonce l’état de désuétude des appareils qui désservent le Tchad : « il nous a été donné de constater que généralement, vos aéronefs mis sur les lignes à destination du Tchad sont des vieux appareils dont le risque de défaillance est plus élevé »

Le patron de l’aviation interpelle également sur l’humiliation des passagers tchadiens à Addis-Abeba. « En effet, suite à l’embarquement à bord de l’aéronef, les passagers ont remarqué avec une certaine inquiétude l’intervention des agents de maintenance d’Ethiopian Airlines sur l’aéronef pour réparer un problème technique. Suite à leur protestation, ils ont été débarqués pour leur faire croire qu’ils seront transportés par un autre avion. En réalité, 30 mn après, ils ont été embarqués dans le même avion à leur insu. »

« Une heure après le décollage, le pilote ayant constaté un signal de défaut du système de carburant a décidé de faire demi-tour pour faire atterrir l’avion à l’aéroport d »Addis-Abeba. » La gestion de cet événement regrettable a engendré des préjudices injustifiés à certains passagers Tchadiens qui ont été maltraités sans ménagement sur la passerelle et à l’aérogare.

Le ministère condamne : « les violences infligées aux passagers par les agents des services d’escale d’Ethiopian Airlines et des forces de sécurité aéroportuaire, ainsi que l’incarcération de deux d’entre eux. Ce traitement dégradant inhumain qui est disproportionné, réservé aux passagers tchadiens en détresse dénote du manque de respect et du mépris vis-à-vis des voyageurs tchadiens dont le seul tort est d’avoir extériorisé leur émotion et frustration à l’encontre du personnel de la compagnie qui n’a pas fait preuve d’empathie à leur égard. »

L’article Tchad : le ministre de l’Aviation civile insiste sur la sécurité des passagers est apparu en premier sur Journal du Tchad.

439 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire