Le ministre de l’Enseignement supérieur, Tom Erdimi et son collègue de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Mamadou Gana Boukar ont officiellement lancé les épreuves du baccalauréat, session de juin 2024, au lycée koweïtien à N’Djamena.

Ils sont au total 93 605 candidats toutes séries confondues à composer le baccalauréat session de juin 2024 sur toute l’étendue du territoire national. Le coup d’envoi officiel a été donné à N’Djamena, par le ministre de l’Enseignement supérieur, Tom Erdimi et son collègue de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Mamadou Gana Boukar au lycée koweïtien dans le 2e arrondissement.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Tom Erdimi a exhorté les candidats à être confiants en eux-mêmes. “Nous venons avec mon collègue, celui de l’éducation nationale, lancer le baccalauréat session de juin 2024. Je souhaite beaucoup de succès aux candidats et que l’examen se passe dans les meilleures conditions. Il n’y a pas la magie puisque les épreuves sont les cours appris dans les salles de classe. Il faut être en confiance…”, dit-il.

“Nous tenons à dire merci à l’ensemble du corps enseignant qui, malgré les difficultés de cette année, ont doublé d’efforts pour pouvoir rattraper le temps perdu et organiser dans le délai imparti les examens de fin d’année. Je leur dis bravo”, s’est réjoui le ministre de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, Mamadou Gana Boukar.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad info

240 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire