Selon nos correspondants, le gouverneur de Wadi-Fira, Mahamat Delio Tangal qui a été demi-pendant, un moment de ses fonctions continue de sévir dans la brutalité. Pourtant la décision de le renvoyer de la région de Biltine avait satisfait toute la population locale. Mr Tangal (Oncle d’Idriss Déby) avait fait la promesse quand il a repris ses fonctions qu’il ferait chèrement payer tous ceux qui avaient signé la pétition approuvant son départ. Il rajoute avec cynisme qu’il punirait celui qui oserait dénoncer toute forme d’injustice émanant de sa personne. 1er acte – il limoge et renvoi le préfet Mahamat Moussa en l’accusant de voleur et de mauvaise foi. 2ème acte – il fait tabasser Mr Attor Wadak, chef de canton mimi Goz dans le palais de justice, par une meute d’individus dresser et organiser par ce gouverneur et sa harde afin de se venger. Attor Wadak été mis aux arrêts depuis le samedi dernier, et ses agresseurs circulent librement, sans qu’ils soient inquiétés. 3ème Le maire de la ville de Biltine, Oumar Ousman Tabit, qui est élu par les conseillers municipaux le 15 juillet 2015 malgré la farouche opposition du même Tangal, a été mis aux arrêts a son domicile le lundi dernier sur instruction du gouverneur Oncle d’Idriss Déby. Si les Tchadiens n’ont pas compris le seuil de l’humiliation qui leur est jeté au visage, en voilà un. Tangal Mahamat Delio use et abuse de sa proximité parentale avec Idriss Déby pour semer le désordre. Dans une vraie république, des cas similaires ne doivent jamais exister… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

3099 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article