Tout ce qu’on peut retenir : le régime fait délibérément traîner les pieds. Il ne veut pas répondre ou accepter facilement la demande d’un peuple meurtri et marginalisé. Pendant 31 ans d’exclusion et de mépris, Borkou ne demande que justice et rien que la justice. Face aux appels et la demande de la population du Borkou, le gouvernement refuse de céder à la pression populaire et préfère rester muet face à cette horrible situation. C’est une sorte de sanction morale humiliante et insultante. Pourquoi ce régime ne prête aucune attention aux situations actuelles, et aux revendications de son peuple ? Cette manigance a beaucoup duré. Nous ne sommes plus ce peuple qui dort et se réveille dans la servitude et l’humiliation.

Cependant, sans se rendre compte, la population de Borkou a nourri jour après jour sa détermination et sa conscientisation. De telles situations l’ont forgée dans un esprit éveillé où renaît un climat de solidarité d’antan entre les différentes communautés tant divisées et mises à l’écart par le régime. Ce régime a toujours instauré une stratégie pour monter les uns contre les autres afin de pouvoir mieux les dompter, les maintenir dans la servitude et la soumission. Borkou a compris et a changé de paradigme. Il est tant que le régime et son parrain comprennent aussi.

Nous sommes un seul peuple, une seule communauté, une seule famille et une seule voix.

Cette injustice peut se transformer en un avantage majeur pour l’unité et le développement de cette région. Il faut revendiquer tout ce qui manque à cette région depuis 31 ans d’inégalité et d’injustice sociale. Ne vous arrêtez pas sur le départ d’un gouverneur pion, malhonnête qui ne fait qu’obéir aux ordres donnés.
Il est temps de réclamer la justice, l’égalité et mettre hors d’état de nuire tous ces ventrus corrompus et ces charlatans politiciens, administrateurs et ces cadres et notables sorciers suceurs de sang originaires de cette région.

Il faut compter sur cette jeunesse soucieuse de son avenir, consciente de sa situation et réfléchie pour ses objectifs. Et ces hommes dignes et respectables capables de tout perdre pour le peuple tel que #Hassan #Kalibou.
Soyons pour le peuple, et contre tout ce qui le divise.
Ne devenons plus le Borkou qui dort, ne restons plus dans la misère et espérer un quelconque changement par ce régime fantoche aux aguets.
Nous pleurons toujours notre petit frère #Dadi assassiné d’une manière lâche

Biress-Mi

247 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire