C’est avec une douleur et un sentiment particulier que je m’adresse à vous aujourd’hui.

Tout d’abord, je présente mes sincères condoléances à la famille du jeune martyr Mahamat Dadi. Que Dieu le tout miséricordieux accueille le défunt dans son Paradis infini.

Je compatis profondément à la souffrance de la famille éplorée. Je souhaite aussi, par la même occasion, un prompt rétablissement aux personnes blessées et longue vie pour la lutte pour la liberté et la justice.

Je présente également mon soutien indéfectible et mes encouragements aux jeunes, aux femmes et hommes de la ville martyre de Faya dans cette lutte héroïque et légitime qu’ils mènent.

Que le bon Dieu vous accompagne dans votre lutte salvatrice.

Béchir Hissein Habré

159 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire