Noureddine Adam, le leader du groupe armé Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), a quitté Khartoum, où il était exilé. Au même moment, des éléments autrefois rivaux opèrent un rapprochement inédit depuis près de trois ans dans la Vakaga, région diamantifère et épicentre historique des rébellions centrafricaines.

Gênée par l’influence russe, l’armée française ferme sa dernière base à Bangui

Après la fin de la présence militaire française au Mali, le président français Emmanuel Macron devrait annoncer la semaine prochaine la fermeture de la mission logistique de Bangui M’Poko. Le départ des 130 derniers éléments français est prévu pour la fin de l’année. […]

Tchadanthropus-tribune avec Africa Intelligence

1143 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire