Que fait l’ex-président centrafricain François Bozizé à N’Djamena ?

Il serait vu à l’hôtel Radisson Blu chambre 218, tantôt à l’hôtel de la Résidence chambre 123, autant de fois chez Mr Abakar Sabone au quartier Farcha dans la capitale tchadienne.

Tout N’Djamena bruisse de ces rumeurs. L’information qui se confirme peu à peu devrait mettre le pouvoir tchadien dans un grand embarras. Dans un pays comme le Tchad où la Sécurité et les renseignements sont les maîtres mots, rien ne peut échapper à la junte au pouvoir.

Cette information vient s’intercaler comme un puzzle au moment ou les autorités centrafricaines et leurs alliés Russes de Wagner communiquent il y a une semaine d’avoir abattu un drone ou un objet volant non identifié violant l’espace aérien centrafricain au niveau de la frontière avec le Tchad. Le communiqué à peine voilé indexe sans le nommer le Tchad et la France vue comme un allié indéfectible du pouvoir CMT, et sous-tension avec la Centrafrique.

Entre N’Djamena, la capitale et la ville de Sarh au sud du pays vers la direction de la frontière avec la Centrafrique, la rumeur fuse. Certaines informations en cours de vérification laissent dire qu’un général au nom de Mahamat Souleymane est à la tête des mercenaires Toroboros en partance vers le sud précisément vers la frontière Tchado Centrafricaine.

Plusieurs groupes de rebelles centrafricains s’organiseraient tout le long des 3 frontières et pourraient fusionner dans un seul groupe d’alliance pour s’opposer au pouvoir de Touadera soutenu par les Russes de Wagner.

De l’autre côté de la frontière tchadienne, en Centrafrique, les communiqués du pouvoir sonnent comme une préparation de guerre. Des menaces sont perçues dans une sorte de mise en garde sans nommer qui que ce soit. Pour tout observateur avisé, l’index vise le Tchad et son pouvoir, sachant pertinemment que sur toutes les autres frontières de la Centrafrique avec ses voisins, il règne un calme plat.

La situation est très grave, et tout peut dégénérer à tout moment si l’on ne prend garde.

Tchadanthropus-tribune

1818 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire