Président du Conseil national de la résistance pour la démocratie, Abakar Tollimi appelle à un dialogue entre tous les partis politiques tchadiens (à l’intérieur et à l’extérieur), la société civile et les groupes politico-militaires, avant de participer au forum sur la reforme des institutions.

Tchadanthropus-tribune

1525 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article