Le Conseil National de Transition (CNT) a ouvert officiellement sa 2ème session ce 5 juillet 2024 à l’hémicyle.

A l’ouverture de la session, le conseil  a condamné « avec fermeté l’accusation lâche qui jette du discrédit non seulement sur le Chef de l’Etat mais aussi et surtout à la souveraineté de notre pays et au-delà au peuple Tchadien qui vient d’accorder largement son suffrage au Président de la République » concernant l’enquête par la justice française sur l’affaire des costumes.

Tchadanthropus-Tribune

269 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire