De source digne de foi, le président de la transition Mahamat Idriss Déby serait très remonté contre l’équipe de Haroun Kabadi, sur l’élaboration du budget colossal du CNT qui apparaît comme un pillage à ciel ouvert.

Dans un 1er temps, par un tweet aux 1res heures de la publication de ce projet de budget par Tchadanthropus-tribune, Mahamat Idriss Déby recadre les responsables du CNT, et instruit de faire attention à tout ce qui touche les ressources financières de l’État. Mais en coulisse sa colère a été très sèche et vindicative. Il aurait interpellé les 1ers responsables du CNT, et même menacé de dissoudre ce CNT et programmer sa mise en place après le dialogue inclusif.

Au sein du Conseil national de transition, certains initiateurs de ce document commencent par se faire tout petit. D’autres se dédouanent et accusent certains de leurs camarades de les avoir jetés aux gémonies.

Plusieurs jours après avoir découvert la tricherie, les Tchadiens dans leur ensemble continuent de fustiger Kabadi et sa bande venue avec lui depuis le bureau politique du MPS. Les Tchadiens sont écœurés de découvrir que plusieurs années plus tard la bande à Kabadi n’a pas tiré une expérience de tant d’années passées à gérer le peuple et ses préoccupations.

Mahamat Idriss Déby ne doit pas accepter à ce qu’on lui porte des tares sur le dos. Les voleurs qui ont travesti le pouvoir de son père reviennent encore de plus belle pour faire du surplace. Des gens cupides, défraîchis par tant de méchancetés, d’égoïsmes et de cupidités, doivent dégager. Il y a tant d’autres Tchadiens qui ne demandent qu’à travailler honnêtement pour leur pays. Ces Tchadiens bannis par des campagnes de dénigrements peuvent très bien faire l’affaire.

L’impunité entretenue durant 31 ans a montré ses limites, et on ne peut diriger un état, si l’autorité de l’État n’est pas affirmée.

Le changement dans la gouvernance doit commencer maintenant et sans limites. C’est à ce prix que les valeurs réelles du changement seront observées, mais pas en gardant les mêmes voleurs aux mêmes postes.

Tchadanthropus-tribune   

1738 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire