La nouvelle compagnie aérienne tchadienne « Tchadia Airlines » inaugurera son 1er vol, le 1er octobre 2018. Cette compagnie née sur les cendres d’Air Tchad et de Toumaï Air Tchad que Zackaria Hibou Idriss Déby a pillé sans qu’il ne soit traduit en justice, cette compagnie a lancé à trois semaines de son opérationnalisation des avis pour recruter son équipe. Comment peut-on prendre avec autant de légèreté un projet de cette ampleur ? Comment voudra t-on sans exigence mettre sur pied une œuvre avec des objectifs croissants ?

 

Dès lors, les jeunes tchadiens à la recherche d’un emploi ont pris d’assaut le siège de la compagnie. Les files d’attente étaient interminables. Les candidats aux différents postes n’ont eu que cinq jours pour déposer leurs dossiers.

La compagnie n’a en tout que deux semaines pour trier les milliers de candidatures, sélectionner les meilleurs, s’entretenir avec eux, recruter les meilleurs, puis les former en vue de l’embauche. La question qui turlupine plus d’un Tchadien : la compagnie a-t-elle le temps matériel pour répondre à toutes ces exigences ? L’on est tenté de répondre que non !

Une chose est sûre : deux semaines ne suffiront pas pour respecter tous les processus de recrutement « normal ». À moins que Tchadia Airlines a déjà son équipe en place et que cette annonce de recrutement n’est que de la poudre aux yeux.

En effet, le Tchad est actionnaire à 51% et le groupe Ethiopian à 49%. Le 1er vol est prévu pour le 1eroctobre prochain. Deux avions Turboprop Bombardier Dash et Q 400 constitue la flotte de départ. Les quatre principales villes du pays constitueront les premières destinations.

 

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

2109 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article