Il apparait clairement que ce sont les autorités publiques qui attisent les tensions entre éleveurs et agriculteurs, faisant monter d’un cran les hostilités avec mort d’homme au sein de la population.

Les autorités de la république doivent prendre très vite des décisions pour punir les autorités administratives (Gouverneurs, préfets, sous-préfets, et commandants de région militaire) qui prennent parti pour telle ou telle communauté.

La CTDDH, seule société qui dénonce les dénis de droits de l’homme s’insurge contre ces méthodes médiévales qui sapent le vivre ensemble.

Tchadanthropus-tribune

645 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire