D’après nos sources, la ligue tchadienne des droits de l’homme et les avocats appellent à l’ouverture d’une enquête indépendante internationale pour éclairer objectivement l’opinion publique et en tirer les conséquences dans le Dar Tama.

Au cours d’un point de presse, le collectif d’avocats constitués notamment Me Midaye Guerimbaye, Me DAINONET Frédéric, et Me Max Loalngar a qualifié de drame l’évènement survenu dans le DAR – TAMA dans la région de Wadi-Fira le 27 décembre 2020 où 9 personnes ont trouvé la mort et plusieurs autres blessés ainsi que des pertes matérielles et du bétail.

Selon Me Max Loalngar, le drame du 27 décembre 2020 à Djengué-Soso ne serait que la petite goutte d’eau faisant déborder le vase. Selon le collectif des avocats, cette enquête devra non seulement faire la lumière sur les évènements du 27 décembre 2020, mais aussi investiguer sur les multiples accusations de crimes perpétrés sur la communauté TAMA pour éventuellement en déterminer les ressorts profonds.

Tchadanthropus-tribune

824 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire