Accompagné du ministre des Infrastructures Aziz Mahamat Saleh et quelques collaborateurs, le chef du gouvernement Allah-Maye Halina a effectué une visite ce samedi, 29 juin 2024, sur le 3e pont en construction sur le fleuve Chari dont les travaux ont démarré depuis 2019.

 

Sous une pluie fine, le Premier ministre a effectué une visite sur le pont très attendu en construction. Cette infrastructure de grande envergure est prévue pour désengorger le centre-ville, offrant ainsi la fluidité dans la circulation. Satisfait de l’évolution du travail, le Premier ministre Allah-Maye Halina souligne que le travail est effectué à plus de 70%.

Le pont est en ce moment à 70 % de la réalisation. Il a pris beaucoup de retard puisque trois premiers ministres ont déjà visité. Nous avons demandé à ce que l’entreprise en charge de construction et le bureau de contrôle puissent accélérer les travaux. L’Etat va toujours répondre favorablement à ses engagements. Le bureau d’études et l’entreprise nous rassurent que le travail va être accéléré et la remise de ce pont va être en mai 2025, mais déjà en octobre 2024, l’entreprise et le bureau d’études vont achever le reliment d’ouvrages“, a indiqué Allah Maye Halina.

Ce pont est l’un des projets d’infrastructures majeurs en cours de réalisation dans la capitale tchadienne. Confié à l’entreprise CGCOC Group et supervisé par la mission de contrôle STUDI International, ce projet vise à construire un pont long de 320 mètres avec une capacité pour 4 voies, ainsi que des trottoirs pour les engins à deux-roues et les piétons. De plus, une route d’accès reliant le pont à la route de Ngueli fait également partie du projet.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad Info

247 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire