De sources bien renseignées, 9 millions de FCFA ont été distribués pour faire écrire et dire des faits qui n’ont jamais existé. Le propriétaire d’un journal de la place aurait reçu 4 millions de FCFA de la main d’un responsable de la sécurité pour descendre en vrille un autre responsable des renseignements alors que le même sieur rencontre son homologue en lieu officiel sous fond de sourire et d’hypocrisie. Le soir le même hypocrite fait des pieds de grue au domicile du général Allafouza Koni afin qu’il intercède auprès de Déby pour qu’il soit bien vu. Initialement, ce bourgeon anti communauté a été proposé à Idriss Déby par Bichara Issa Djadallah. Mis devant les faits accomplis, Déby aurait laissé passer le nom sur le décret. Mais, foncièrement mauvais et ingrat l’individu récidive. On chasse le naturel, mais il revient au galop. Dans la discrétion des lieux, Idriss Déby aurait affirmé au général Allafouza Koni “ Je suis au courant de tout ce qu’il fait, je sais aussi ce qu’il raconte sur moi et mon épouse. Il verra à la fin ce qui adviendra. Je lis ses fiches truffées de mensonges, apparemment ce n’est même pas lui qui écrit ses papiers, un incapable comme ça “. La messe semble être dite. Adjoint à la leçon de la vie, les exemples et le châtiment divin feront le reste. Qui vivra verra.

Tchadanthropus-tribune

2243 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article