Il y a quelques jours, c’est Idriss Déby en personnes qui ordonna lors d’un message de ne pas alourdir l’administration face à la pandémie. Le voilà, lui-même signant des décrets nommant une multitude de personnes pour combattre Coronavirus.

Une question se pose, est-ce que le pays a besoin d’une pléiade de gens responsabilisés pour faire face à cette épidémie ? Pourquoi en cette période de crise il faut absolument nommer de personnes qui viendront solliciter des indemnités et de versements quelconques alors qu’ailleurs les cadres du pays viennent bénévolement proposer leurs services ?

Ce n’est pas en faisant ce folklore que le Covid-19 va être enrayé de notre pays. Chaque jour, de dizaines de Tchadiens meurent sans être recensée par le ministère de la santé qui annonce de faux chiffres de mortalité. Il suffit de se poster à Lamadji pour voir le flux de véhicules funéraires qui défilent à longueur de journée.

Le nombre de mort par le Covid-19 est biaisé à partir du moment où le diagnostic échappe au service de recensement du ministère de la santé, car les morgues n’ont plus de place pour permettre de recevoir les corps décédés pour les autopsier et déclarer les vrais résultats. Non plus certains compatriotes aiment cacher la mortalité par le Covid-19 comme si cela est une honte alors que c’est juste une maladie. Beaucoup attribue des décès à cause du paludisme alors que les symptômes décrits ressemblent sans doute au Covid-19.

Notre pays est à réinventer, et le chemin sera plus que long pour bâtir de vraies performances.

Tchadanthropus-tribune

559 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article