En regardant de plus près le rapport produit par les inspecteurs de l’IGE, les Tchadiens doivent constater avec tristesse comment les cadres de l’État saignent eux-mêmes des institutions dans lesquelles ils sont responsabilisés. Comment comprendre cette méchanceté à vouloir dilapider coûte que coûte les ressources de notre pays ? Est-ce qu’il n’y a pas conscience en la demeure, de se dire qu’on des enfants et qu’il ne faudrait pas hypothéquer leur avenir ? Dans tous les ministères, depuis qu’Idriss Déby a mis les projecteurs sur les voleurs de la république, ces cadres multiples d’astuces pour voler et saigner les deniers publics. Il faut un électrochoc et une rigidité de gestion pour que tous ces malfaiteurs se tiennent droits. Sinon, comme l’indiquent plusieurs observateurs, notre pays tend vers l’abîme… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

1766 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article