De source digne de foi, une réunion de haute importance s’est tenue à la présidence de la République autour du président de la transition et du 1er ministre de la transition.

Après avoir fait le tour d’horizon des missions et étude desdites missions au Qatar et ailleurs, il a été jugé utile de glisser la date du dialogue national inclusif au 10 mai 2022 à N’Djamena après la tenue du pré dialogue au Qatar le 27 février 2022.

Il faut noter la pertinence de l’équipe de travail du CTS à Doha, tout comme la présence du DG de l’ANS Kogri Ahmed et le ministre des Affaires étrangères Chérif Mahamat Zène, qui ont de façon précise et concrète fait avancer le travail avec les Qataris.

La perspicacité du président de la transition malgré les amalgames d’un milieu plus qu’hostile à la paix, l’équilibre de sens de l’ex-président Goukouni Weddeye et la diligence du 1er ministre ont permis de mieux appréhender les calendriers et asseoir la méthodologie des situations à venir.

Maintenant que les dates sont officielles (27 février 2022, le pré dialogue avec les politico-militaires / 10 mai 2022 dialogue national inclusif), prions pour la paix et la réconciliation des Tchadiens.

Le CTS fera un point de presse pour édifier l’opinion dès demain.

Tchadanthropus-tribune

1385 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire