De sources dignes de foi, le tortionnaire Senoussi Ahamat a été déféré devant la justice ce matin. Il faut noter que la toile à jouer un rôle capital sur l’interpellation et l’arrestation de ce criminel. Nos confrères de la radio Dja FM à N’Djamena ont d’ailleurs depuis 4 jours informé nos compatriotes sur les exactions macabres commises sur feu Oumar Hissein.

Présenté au Parquet il serait arrêté depuis le 12 décembre dernier, ce bourreau a été transféré à la maison d’arrêt de N’Djamena le 24 décembre. Il est présenté à la presse actuellement au palais de justice de N’Djamena et l’opération pour appréhender ses complices serait en cours.

Selon nos informations, le ministre de la Justice instruit a lui-même ordonné à ce que la police judiciaire fasse son travail.

Face à la police judiciaire, le criminel Senoussi Ahamat Ochi avoue que les exactions se sont passées à son domicile, mais qu’il était absent. Une affirmation fallacieuse qui ne l’innocente pas. Comment une exaction de telle ampleur se passe à votre domicile sans que vous ne soyez averti ou informé ?

De telles exactions doivent être punies par la loi sévèrement pour donner l’exemple à qui que ce soit qui se substitue à la justice de l’État.

Les juges ne doivent pas avoir la main légère, et indiquer un exemple qui ferait jurisprudence.

Tchadanthropus-tribune

1600 Vues

  • c’est normale la justice pour celui qui se montre inhumain à l’univers entier.

    Commentaire par Machouk le 28 décembre 2018 à 14 h 05 min